Avertir le modérateur

30/12/2009

.OSCAR ET LA DAME EN ROSE (audio)

La critique audio peut être écoutée .

28/12/2009

.OSCAR ET LA DAME EN ROSE

Affiche-OscarEtLaDameRose.jpg

(film sorti en salles le 09.12.09)


Rose [Michèle Laroque] | Oscar [Amir Ben Abdelmoumen] | Pr Dusseldorf [Max von Sydow]


NOTATION :n2_final.jpg


Oscar est un petit garçon de dix ans atteint d'un cancer.

Pensionnaire d'un hôpital avec d'autres enfants où ils passent leur jeunes vies entre soins, médicaments et un semblant d'école ; il surprend une conversation du professeur Dusseldorf avec ses parents qui ensuite ne trouvent pas le courage de lui rendre visite pour lui annoncer l'incurabilité de son mal.

Il va alors trouver refuge et amitié en compagnie d'une dame en rose livreuse de pizzas qu'il a manqué renverser dans les couloirs de l'établissement.
Cette femme qui déteste ces lieux et les maladies qui vont avec, est la seule à être directe avec lui en disant parfois une vérité qui fait mal (comme celle où elle commence sa première visite en lui disant tout de go -mais la elle commet une bévue en voulant faire de l'humour devant le petit garçon- qu'il n'a plus que douze jours à vivre).

Ce film arrive à trouver un équilibre entre moments touchants mais aussi humoristiques ainsi que "d'entractes" où Rose raconte -on ne saura pas si ce sont les seuls instants où elle ment un peu ?- ses exploits d'ex-catcheuse, faisant un peu virer le tout en conte où Rose n'aura plus peur de la maladie et se prendra d'affection pour Oscar tout en l'ayant réconcilié avec ses parents (mais n'est-ce pas plutôt le "petit ange" du fond de son lit qui veillait sur eux plutôt que l'inverse ?)

Il est juste regrettable que les dernieres minutes nous imposent de suivre un petit cercueil blanc, fausse note et pathos d'un mauvais goût assez incroyable dans un ensemble qui était pourtant harmonieux jusque là.

Reste une Michèle Laroque pétillante -mais qui surjoue un peu parfois- et un petit acteur confondant de naturel qui donne à l'ensemble un côté plutôt frais (et pas seulement parce qu'il y neige à Noël...)

26/12/2009

.MENSCH (audio)

La critique audio peut être écoutée là.

23/12/2009

.MENSCH

Affiche-Mensch.jpg

(film sorti en salles le 09.12.09)


Héléna [Sara Martins] | Sam [Nicolas Cazalé] | Victor [Sami Frey] | Simon [Maurice Bénichou]


NOTATION :n2_final.jpg


Victor le grand-père épicier aisé qui l'a élevé comme son fils en l'absence d'un père, l'oncle Joseph qui lui reproche bien de temps en temps de ne pas s'impliquer avec eux dans l'affaire familiale, sa nouvelle copine journaliste Helena, sa mère qui l'aide à garder son fils lorsqu'il doit "travailler" : tout cet entourage aime Sam -et la réciproque est vraie- mais il ne peut s'empêcher de leur mentir en leur disant qu'il travaille dans l'immobilier sur des chantiers.

En fait de chantier, ce sont plutôt des casses de coffres-forts qu'il mène avec son pote Tonio comme chauffeur ; mais le dernier exploit commis dans une chambre d'un grand hôtel de Nice qui a dû être écourté fait qu'ils sont bredouilles, hormis quelques montres de luxe.

Va rentrer en scène Simon, le seul capable de lui payer cash le prix demandé de son dernier larcin, mais également l'ancien ami -et associé- de Victor avec qui il s'est brouillé voila quarante ans et qui se propose d'embaucher Sam pour un "coup du tonnerre" ; ce qui ne plait pas du tout à Victor qui tient pour l'occasion à lui faire savoir.

Quelle est donc cette histoire qui a brouillé deux camarades au point que Simon semble vouloir se venger de Victor au travers de Sam ?

Le problème est justement que l'on se fait une petite idée... dès le début -si l'on regarde bien- lorsque le film commence vers la fin des années soixante avec une course poursuite entre trois voleurs et la police, l'un des cambrioleurs se tuant.

L'autre question : pourquoi Sam joue les monte-en-l'air alors que son aïeul lui offre un emploi et que ses finances lui permettraient de tout lui passer tombe alors également presque dans la foulée.

Reste l'explication claire du début que l'on obtient de Victor... à la toute fin et l'on comprend que, tout comme Sam, l'on peut devenir globalement un "mensch" (un homme bien) en ayant commis de petites fautes (comme les vols de Sam) ou une grosse (celle de Victor) qui peut influer sur la vie d'un ou plusieurs hommes proches en les blessant peut-être durement et durablement.

Nicolas Cazalé est plutôt bon en "mauvais garçon" ; quant à Sami Frey en grand-père qui souffre de garder le secret qu'il ne saurait avouer à son petit-fils, c'est de l'émotion et du grand art malgré de trop courtes apparitions.

21/12/2009

.PARANORMAL ACTIVITY (audio)

La critique audio peut être écoutée .

18/12/2009

.LA FAMILLE WOLBERG (audio)

La critique audio peut être écoutée .

.PARANORMAL ACTIVITY

Affiche-ParanormalActivity.jpg

(film sorti en salles le 02.12.09)


Katie [Katie] | Micah [Micah]


NOTATION :n1_final.jpg


Kathie entend des bruits bizarres dans la maison où elle vit avec son boy-friend.

Ce dernier décide donc d'acheter une caméra dernier cri pour en avoir le coeur net et filmer d'éventuelles choses se produisant tandis qu'ils dorment.

Passée une bonne heure où, avec des moyens effectivement très réduits, on parvient à faire monter une "certaine pression" concernant la nature des phénomènes paranormaux dont on est témoin ; les dernières minutes sont malheureusement d'une banalité assez affligeante donnant la douloureuse impression qu'on a eu bien du mal à trouver une chute satisfaisante sans sensation de "bâclé"...

Raté !!

16/12/2009

.LE VILAIN (audio)

La critique audio peut être écoutée .

.LA FAMILLE WOLBERG

Affiche-LaFamilleWolberg.jpg

(film sorti en salles le 02.12.09)


Marianne [Valérie Benguigui] | Simon Wolberg [François Damiens] | Daniel [Jocelyn Quivrin]


NOTATION :n2_final.jpg


Simon Wolberg "possède" ce qui semble être une charmante famille, avec deux enfants sages et bien élevés ainsi qu'une épouse et mère aimante.

Simon est aussi le maire du petit village où ils vivent et il a tendance à être franchement intrusif, avec un ton paternaliste n'admettant pas la réplique ; tant avec ses administrés que le cercle familial.

Ce n'est pas l'inquisition à la maison mais il faut néanmoins tout lui dire car il ne saurait y avoir de secrets entre eux qui s'aiment si forts (ce qui ne l'empêche pas lui-même de taire une information d'importance s'il veut maintenir cette cohésion permanente à laquelle il aspire...)

L'amour un peu étouffant que subissent ses proches fait que leur fille n'a qu'une hâte à la veille de sa majorité : partir loin ; l'arrivée surprise de son beau-frère et la passade de sa femme avec un homme plus jeune servant de révélateur aux lézardes qui emaillent l'unité de façade.

L'histoire simple -et qui sonne assez souvent vrai- d'un homme qui a autant peur de sa mort que de devoir l'annoncer aux êtres les plus chers qui soient.

On regrettera juste que les sentiments de sa femme Marianne ou de son frère Alexandre ne soient pas plus développés en certaines occasions.

14/12/2009

.LE DRÔLE DE NOËL DE SCROOGE (audio)

La critique audio peut être écoutée .

.LE VILAIN

Affiche-LeVilain.jpg

(film sorti en salles le 25.11.09)


Le Vilain [Albert Dupontel] | sa Maman [Catherine Frot]


NOTATION :N3_FINAL.jpg


Sidney fait des casses de banques ou des braquages de fourgons blindés mais le dernier en date tourne mal et il double ses acolytes, qui le pourchassent.

Il se rappelle alors que sa vieille maman habite dans un pavillon un peu à l'écart et il y débarque donc alors que sa mère, qui ne l'a pas vu depuis vingt ans, se lamente d'être maudite au point de ne pas être encore "rappelée à dieu".

Blessé, il se réfugie dans sa chambre d'ado pour mettre à l'abri le fruit de son larcin mais s'évanouit et permet à sa génitrice de tomber des nues en découvrant des éléments prouvant le côté profondément mauvais de son fils depuis... sa prime enfance.

Voulant rattraper le temps perdu en le remettant dans le droit chemin, elle va attiser de plus belle la haine de Sidney envers elle ; mais toute l'énergie qu'il dépense en pure perte va peut-être servir dans la lutte de derniers propriétaires résistants contre un promoteur vorace.

Humours tour à tour cynique, méchant, touchant et une fin à peu près morale avec un Dupontel qui a une pêche d'enfer et une Catherine Frot lumineuse en dame à cheveux blancs pas toujours très digne...

On ne peut qu'adorer...

11/12/2009

.RAPT (audio)

La critique audio peut être écoutée .

.LE DRÔLE DE NOËL DE SCROOGE

Affiche-LeDroleDeNoelDeScrooge.jpg

(film sorti en salles le 25.11.09)


Scrooge [Jim Carrey] | son neveu [Colin Firth]


NOTATION :n2_final.jpg


Scrooge et Marley sont des prêteurs sur gages dont les affaires sont prospères, ils prennent à la gorge des gens aux conditions de vie déjà précaires et dépensent eux-mêmes peu, voire pas du tout ; ce qui les rend craints et détestés de tous.

Un jour de Noël, l'associé de Scrooge vient à décéder.

Sept ans plus tard jour pour jour, voilà que le fantôme de son associé vient le hanter, lui expliquant comment la longueur de ses chaînes est proportionnelle aux "exactions" qu'il a commises durant sa vie, et lui révélant que trois esprits vont lui rendre visite au cours de la même nuit, le replongeant ainsi dans son passé, le propulsant dans l'avenir et enfin lui projetant l'existence actuelle de "proches" (son employé et son neveu) qui ne se plaignent pas de leur situation mais vivraient mieux si Scrooge ouvrait plus souvent son coeur et son porte-monnaie.

Ces visites nocturnes vont-elles faire réfléchir le vieux rapiat au point de changer radicalement sa façon d'être ?

La motion capture a fait quelque progrès depuis "Le Pôle Express", visibles dans le rendu des expressions du visage.

Jim Carrey s'en donne à coeur joie en trouvant là une parfaite utilisation de toutes les grimaces dont il a le secret.

Pour le reste, l'image de synthèse permet l'impossible au service d'un gentil conte de Noël adapté de Dickens.

09/12/2009

.UNE AFFAIRE D'ÉTAT (audio)

La critique audio peut être écoutée .

.RAPT

Affiche-Rapt.jpg

(film sorti en salles le 18.11.09)


Stanislas Graff [Yvan Attal] | Françoise Graff [Anne Consigny]


NOTATION :N3_FINAL.jpg


Stanislas Graff est un jeune chef d'industrie qui partage sa vie entre son travail, des repas avec le monde gouvernemental, des maîtresses, sa femme et ses filles, le poker... jusqu'au jour où il se retrouve victime d'un enlèvement contre rançon de 50 millions d'euros.

Le choix de céder ou pas au chantage doublé de "luttes d'influence" vont se mêlés selon les intérêts réels ou supposés de chacun entre membres de sa famille et représentants du conseil d'administration qu'il présidait, tandis que la police au cours de l'enquête découvre les éléments sombres composant le côté "dépravé" de Graff, allègrement relayé par la presse.

La vie privée -décomplexée- d'un homme "si riche" exhibée sous de multiples projecteurs durant toute la durée de sa détention font qu'à sa libération, Graff va durement déchanter face à la nouvelle réalité forgée tant par son absence forcée que par les révélations peu glorieuses ayant émaillé le "feuilleton" de son rapt, devenant de victime un éventuel metteur en scène de sa disparition.

On ne cherche pas ici à savoir qui est derrière l'enlèvement et c'est une bonne chose puisque ça ne suffirait pas à éveiller l'intérêt. Pour les "suffisamment âgés", la ressemblance avec l'affaire du Baron Empain est revendiquée.
Reste un film un peu lent par moments mais dont le jeu d'Yvan Attal en prisonnier choisissant de garder un semblant de dignité en n'émettant aucune plainte et faisant face à la douleur, est assez saisissant.
Pour le reste, on met l'accent sur les sentiments éprouvés par tout ce monde qui s'agite plus ou moins afin de faire en sorte que Graff revienne sain et sauf avec en filigrane le malaise face à certaines décisions qui font que l'on se demande -à tous les niveaux- si l'envie d'épargner la vie du kidnappé est vraiment le but premier.

Prenant...

07/12/2009

.IN THE LOOP (audio)

La critique audio peut être écoutée .

.UNE AFFAIRE D'ÉTAT

Affiche-UneAffaireDEtat.jpg

(film sorti en salles le 25.11.09)


Nora Chaïd [Rachida Brakni] | Bornand [André Dussollier] | Michel Fernandez [Thierry Frémont]


NOTATION :n2_final.jpg


Prenez Victor Bornand, conseiller officieux d'un Président de la République avec qui une longue amitié complice lui permet de ne pas être inquiété dans le commerce d'armes auquel il se livre sous couvert d'une banque faisant du micro-crédit avec les pays de la "françafrique" qu'il a créée en compagnie d'un vieil ami.

Il a déjà bien du mal à tenir sous sa coupe Flandin fils, fabricant d'armes qui a semble-t-il un peu plus de scrupules que feu son père à tremper dans ses magouilles ; qu'on lui annonce l'explosion en vol de l'avion transportant la dernière livraison qu'il fête gaillardement en louant les services d'escort-girls auprès de son amie  Mado.

Comble de malchance, des informations sur le contenu de la cargaison commence à "fuiter" dans la presse et Michel Fernandez, ancien barbouze que Bornand emploie pour remonter à la source fait un travail un peu précipité qui aggrave la situation, déclenchant l'intérêt poussé du tout nouvel officier de police Nora Chaïd qui enquête sur la mort... d'une escort.

Macquard des Renseignements Intérieurs y voit un bon motif pour faire tomber définitivement Bornand, ce dernier commençant à voir tous ceux qui profitaient de son juteux commerce se détourner de lui progressivement.

Tout ce beau monde s'agitant de façon désordonnée pour se couvrir, le secret va-t-il pouvoir être maintenu ou cela risque-t-il de devenir une affaire d'état qui éclaboussera le Président qui fermait les yeux sur quelque chose de connu également de lui ?

Un film plutôt bien fait, décrivant des agissements peu glorieux dans les plus "hautes sphères" de l'état avec les intérêts fluctuants qui recomposent les "amitiés" ; mais qui souffre tout de même d'une fin pas complètement crédible et de pas mal de lenteurs lorsque le pauvre Bornand commence à faire son examen de conscience et où l'on découvre -mais cela n'est pas nouveau- que l'état à une notion de la justice à géométrie variable, certains coupables passant avantageusement entre les mailles du filet pour... raison d'état.

04/12/2009

.CAPITALISM : A LOVE STORY (audio)

La critique audio peut être écoutée .

.IN THE LOOP

Affiche-InTheLoop.jpg

(film sorti en salles le 18.11.09)




NOTATION :N3_FINAL.jpg


Vous vous souvenez sûrement de la seconde guerre du golfe, du besoin impératif qu'avaient les américains d'avancer un bon motif pour la déclencher, ainsi que la judicieuse apparition d'un dossier anglais aux paragraphes tronqués pour aller dans le sens d'une intervention et sur lequel on a fait par la suite reposer toute la -fâcheuse- erreur d'interprétation ayant mené au désastre que l'on sait...

On assiste ici à une pseudo-reconstitution de ce qui aurait pu se (s'est ?) passer avant cet instant : sont disséquées -de façon jubilatoire- la guerre de tranchée des pro et anti-guerre au sein des commissions gouvernementales américaines, les nombreux reniements des anglais qui font des pas de deux sans parvenir à se décider, les cousins états-uniens et leurs habitudes à vouloir "mouiller des alliés" ; ce qu'ils vont pouvoir faire grâce -à cause- d'un obscur sous-ministre britannique qui à lâché une phrase ambiguë au cours d'une interview malgré les recommandations expresses d'un chef de la communication -un peu nazillon- qui crache une bordée de propos orduriers dans chacune de ses phrases, qu'il s'adresse à un subalterne ou un ministre de la couronne : c'est lui le marionnettiste, et il souhaite garder la main !

Finalement, on a la funeste impression que tout ceci est à peine plus exagéré que ce qui a dû se produire réellement et, malgré les conséquences que l'on n'a pas fini de payer, on préfère en rire pour ne pas pleurer.

Un beau morceau de bravoure pour ce film dont on reconnaît bien la patte "so british" !

02/12/2009

.MICMACS À TIRE-LARIGOT (audio)

La critique audio peut être écoutée .

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu