Avertir le modérateur

08/01/2010

.AVATAR

Affiche-Avatar.jpg

(film sorti en salles le 16.12.09)


Dr Augustine [Sigourney Weaver] | Neytiri [Zoe Saldana] | Jake Sully [Sam Worthington]


NOTATION :N3_FINAL.jpg


Jake Sully, vétéran revenu d'une quelconque guerre avec un fauteuil roulant en guise de médaille, est convoqué sur la planète Pandora car il a l'ADN le plus proche imaginable de son frère jumeau scientifique -assassiné sur la base- qui peaufinait un avatar à "piloter" pour s'intégrer à la population locale...

Jake va vite être pris entre les luttes intestines de deux camps : les militaires devenus des mercenaires à la solde d'une société qui veut des profits pour ses actionnaires et donc faire main basse sur une richesse minière vitale valant pas moins de vingt millions de dollars le kilo même au prix de vies d'autochtones ; et des scientifiques tout heureux d'avoir des sujets d'études à qui prêcher la bonne parole, à enseigner toute notre riche et glorieuse culture terrienne et à rendre utiles des objets qui ne le sont pas afin d'occuper, abêtir, avilir.

Dans la peau de son avatar ; il va apprendre à devenir un vrai Na'vi grâce à l'enseignement prodigué par Neytiri, la fille du chef de "tribu" dont il va bien évidemment tombé amoureux et forcément, en embrassant leur cause, va fâcher le haut gradé qui voyait en lui le parfait "infiltré" tant dans le camp des scientifiques que des Na'vis, précipitant ainsi une catastrophe planétaire programmée.

Retrouver Sigourney Weaver en scientifique de l'espace est assez agréable, Sam Worthington en Jake Sully est plutôt convaincant.
L'histoire d'amour n'occupe pas tout le film : un bon point supplémentaire.
La beauté des décors, l'animation des bestioles -"préhistoriques ?- qui peuplent cette planète, la grâce de ces êtres à la peau bleue qui vivent sur Pandora, tout ceci concourre à subjuguer ; on regrettera juste par moments un côté "mix" de Star Wars et de Jurassic Park qui gène un brin.

Reste le "coup de gueule" détourné sur la façon dont on exploite toutes les ressources de NOTRE planète pour le profit, sans aucune considération pour l'environnement ou bien des peuplades un peu reculées que l'on cherche à anéantir ou que l'on parvient à circonvenir pour arriver -plus "humainement" dira-t-on- à la même finalité : la disparition des gêneurs.
Ca devrait bien entendu donner à réfléchir car chacun d'entre nous, par différents comportements environnementaux ou consuméristes, contribue ou a contribué à cette dégradation lente de la Terre ; mais la messe est dite lorsque l'on songe que ce film a été vu le jour où le sommet de Copenhague s'est terminé sur le cuisant -normal lorsque l'on parle de réchauffement climatique...- échec que l'on sait et que l'on prépare déjà des expéditions sur Mars pour aller chercher ce que l'on n'a pas ou plus, quitte à rayer d'ici.... allez... deux mille ans ? une nouvelle planète du système solaire. L'on devrait assurément pleurer mais l'on se dit plus souvent "après nous le déluge".

Un très bon James Cameron pour un sujet pas forcément aisé à traiter d'une façon... inédite.

NB : le film n'a pas été vu en mode 3D, raison pour laquelle une opinion sur l'intérêt et l'usage de cette technique à bon escient ne peut être donnée.

Commentaires

Bon résumé et bonne analyse mais j'aurai mis la note de 4 ;-)

Écrit par : Info | 08/01/2010

Oui c'est vrai que même si l'histoire ne casse pas des brique le film vaut un "petit" 4 ;)
Rien que pour la réalisation.

Écrit par : Blu Ray Avatar | 13/04/2010

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu