Avertir le modérateur

22/02/2010

.PLANÈTE 51

Affiche-Planete51.jpg

(film sorti en salles le 03.02.10)


 


NOTATION :


Planète 51 : Lem vient d'avoir son poste d'assistant à l'observatoire, il a une formation scientifique et a bien du mal à faire entendre raison à son ami Skiff lecteur assidu de BD de science-fiction où des extra-terrestres viennent coloniser le monde ; mais il est heureux d'avoir décroché un travail et tire déjà des "plans sur la comète" pour sa future vie qu'il verrait bien passer avec Neera, la fille de ses voisins dont il est épris mais à qui il n'arrive pas à déclarer sa flamme par timidité.

Pour fêter l'obtention de son job, ses parents et voisins préparent joyeusement un barbecue lorsqu'atterrit en plein milieu de leur jardin un engin spatial dont descend un astronaute paré à planter le drapeau américain sur cette "terra incognita".

Surprise et terreur pour l'astronaute de découvrir cette planète... contre toute attente déjà habitée par des aliens à la peau du plus beau vert.
Surprise et terreur pour Lem, sa famille et leurs amis de découvrir qu'une invasion venue d'ailleurs et tant fantasmée devient réalité sous leurs yeux avec la présence de cet... alien !

L'astronaute prenant la poudre d'escampette, voila que tous les médias sont en ébullition ; le gouvernement décrète quasiment l'état de siège, l'armée débarque ; le méchant général Grawl dirigeant la base secrète 9 dans le désert où de nombreuses preuves de vie extra-terrestres sont entreposées (?!?) veut absolument prendre les choses en mains et être le premier à capturer l'alien afin de devancer le tout aussi méchant professeur Kipple dont le rêve est de trépaner le même alien afin de faire main basse sur son savoir forcément gigantesque.

Lem de retour à l'observatoire pour faire le ménage, tombe nez à nez avec l'astronaute qui s'est caché là on ne sait comment et après une peur commune bien compréhensible, l'alien se dévoile : il se prénomme Chuck, sourire de pub dentifrice et beau gosse (enfin selon des critères terriens) mais avec un Q.I. qui lui donne peu de chance de retrouver à temps son vaisseau pour repartir si Lem ne veut ou peut l'aider.

Après un temps d'adaptation -tout de même facilité par le fait, allez savoir pourquoi, que Lem parle la même langue que Chuck (ou l'inverse...)- Lem va bien évidemment seul contre tous : sa famille, Neera, l'armée... aider cet être si différent de lui et pourtant avec quelques similitudes troublantes.

Ne réfutez pas l'inconnu par peur ou ignorance, apprenons à nous apprécier malgré nos différences de peau sont les deux ficelles plus ou moins grosses véhiculées par ce film, mais cela passe très bien avec des blagues à gogo, des références à d'autres films (Chuck faisant des yeux implorants à Lem pour obtenir son aide façon le Chat Potté dans Shrek, Rover le petit robot qui répertorie toute chose inerte qu'il rencontre sur son chemin identifiée ou pas (façon Wall-e), des critiques sur des Etats-Unis toujours prêts à utiliser les gros moyens guerriers dès qu'une situation inconnue leur échappe ; le tout dans un décor et une musique très "Amérique des 50's".

Un très bon film d'animation numérique en grande partie réalisé... en Espagne !! qui fait passer un très bon moment tant aux petits qu'aux grands...

A voir.

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu