Avertir le modérateur

23/04/2010

.TÊTE DE TURC

Affiche-TeteDeTurc.jpg

(film sorti en salles le 31.03.10)


Sibel [Ronit Elkabetz] | Atom [Roschdy Zem] | Bora [Samir Makhlouf] | Simon [Pascal Elbé]


NOTATION :n2_final.jpg


Des policiers font une descente antidrogue dans une cité HLM où, dans le même temps, un médecin pratique auprès de ses patients habitués qui habitent les "barres".

Des jeunes en colère s'énervent et du haut d'un toit lancent tout un tas d'objets lourds sur une voiture à girophare tandis qu'un adolescent de seize ans termine le travail et projette par défi un cocktail molotov sur le même véhicule.

Manque de chance, c'est celui du médecin et ce dernier était dedans en train de prendre les coordonnées pour se rendre d'urgence chez un couple dont la femme se sent mal.

Le geste irréfléchi de Bora va avoir des répercussions incalculables sur sa vie, celle de son frère et de sa mère, de ses "soi-disant" potes de quartier qui se détournent vite de lui et ce n'est pas le fait qu'il ait fini par réagir en extirpant la victime de la voiture en feu qui va y changer grand chose : ce serait plutôt le contraire, d'autant que des politiciens -encore bien inspirés- voulant "éteindre l'incendie" qui prend dans les banlieues décide de décorer -pour son geste valeureux- le jeune héros dont ils ont retrouvé la trace, ce qui ne va pas améliorer la situation de Bora dans sa cité.

Ajoutez à cela que Simon le médecin se retrouve dans le coma, son frère Atom qui est policier ne va avoir de cesse de trouver le responsable par tous les moyens afin de le mettre au trou, enfin le mari qui avait appelé pour le malaise de sa femme se retrouve veuf et condamne déjà Simon qui a tant tardé : toutes les victimes "collatérales" meurtries vont crier vengeance, chacune à sa façon.

Bora sera-t-il la "tête de turc" -au propre comme au figuré- et la vengeance est-elle toujours bonne conseillère ?

Ce premier film de Pascal Elbé -qui surfe sur une actualité brûlante et récente- est plutôt étonnant et bien fait avec de bons acteurs, une psychologie des personnages assez poussée et juste, mais pourquoi le scénario qui partait bien ficelé -et qui parvient à ne pencher ni en faveur de l'un ou de l'autre- finit-il en quenouille ; ce qui rend l'essai pas totalement transformé ?
Vraisemblablement, il aurait gardé tout sa clarté et sa portée si n'était pas venu se greffer cette histoire d'homme noyé dans son chagrin de la mort de son épouse et faisant désormais une fixation sur le médecin qu'il estime responsable du décès.

Dommage.

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu