Avertir le modérateur

05/05/2010

.ALICE AU PAYS DES MERVEILLES

(film sorti en salles le 24.03.10)


Alice [Mia Wasikowska] | la Reine Rouge [Helena Bonham-Carter] | le Chapelier fou [Johnny Depp]


NOTATION :


Revoilà donc Alice qui a maintenant dix-neuf ans, vouée à être mariée sans ménagement à un jeune Lord "mal dégrossi" mais qui a un avantage : c'est le fils de l'homme qui a financé toutes les aventures commerciales "juteuses" du père d'Alice.

Faisant toujours le même rêve depuis qu'elle a six ans (chapelier excentrique, animaux qui parlent : lapins, loirs, chat qui sourit...), la voilà qui imagine voir un lapin sautiller dans les fourrés alors que sa future belle-mère lui prodigue d'ultimes recommandations à suivre à la lettre lorsqu'elle sera l'épouse de son fils.

Prise autant par une envie de fuir que de vérifier si son imagination ne lui joue pas des tours, elle se met à courir après le supposé lapin et finir par tomber dans un... terrier qui semble ne pas avoir de fond...

Elle les revoit alors tous, du chat souriant au lapin à gousset en passant par le chapelier fou... et tous se demandent s'il s'agit de la bonne Alice car cette dernière croyant être une fois de plus dans son rêve quotidien, ne semble pas se souvenir de détails qui devraient être gravés dans sa mémoire et les choses pressent car son arrivée coïncide avec une "prophétie" : une personne (qui semble être Alice) va combattre et terrasser un monstre libéré par la despotique reine rouge (de coeur pourtant...), faisant ainsi revenir la couronne à sa soeur la reine blanche grâce à qui le bonheur sera retrouvé au "pays des merveilles"...
Finissant par comprendre qu'elle vit bel et bien cette aventure, la "petite" Alice saura-t-elle s'affirmer et se dépasser tout en sauvant tous ceux qui lui font confiance ?

Musique aux mêmes accents que pour "Charlie et la chocolaterie", même Johnny Depp qui fait son dingo bon enfant en chapelier effectivement un brin ravagé, même épouse et actrice Helena Bonham-Carter qui campe cette fois la reine détestée et mal-aimante : on se dit que l'on va fatiguer.

Et puis l'inventivité graphique et technique mise par Tim Burton pour donner vie à ce conte se prend en pleines mirettes -même sans 3D- et nous fait plonger sans réfléchir -et sans regret- dans les pas d'Alice, pour le bonheur des petits et des grands.

Il y a vraiment tout un art là-dedans...

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu