Avertir le modérateur

17/05/2010

.MAMMUTH

Affiche-Mammuth.jpg

(film sorti en salles le 21.04.10)


Catherine [Yolande Moreau] | Serge "Mammuth" [Gérard Depardieu]


NOTATION :N3_final.jpg


Serge, la soixantaine, est employé dans un abattoir et aujourd'hui c'est son dernier jour de travail ; celui qui précède... la retraite après quarante-quatre ans ininterrompus de bons et loyaux services dans différents jobs... pas toujours déclarés.

Aiguillonné par sa concubine Catherine, il se rend à la caisse de retraite et découvre qu'il ne va pas pouvoir prétendre à une pension complète s'il n'est pas en mesure de trouver dix justificatifs de salaire -et donc de cotisations- pour des boulots qu'il avait effectués sans se préoccuper de la paperasse pour l'avenir (à l'époque, on trouvait si facilement une place après en avoir quittée une autre...).

Enfourchant sa vieille moto, il va donc sillonner la région en quête de ses ex-employeurs afin de récupérer les sésames nécessaires.
Mais son périple va bientôt devenir plus qu'une simple recherche de bulletins de paie au fur et à mesure de ses retrouvailles avec ceux qui furent ses patrons, mais également au gré de ses rencontres improbables au cours de son périple ainsi que des liens qu'il renoue avec de la famille ; sans compter que chevaucher sa bécane va ranimer le souvenir de son "unique" amour morte dans l'accident qu'ils ont eu sur ce même deux roues.

Qu'a-t-on fait de sa vie passée, que compte-t-on faire de sa nouvelle existence lorsque l'on franchit ce cap où un nouveau statut vous remet en question et faut-il l'accepter ou bien continuer d'adorer le passé et le regretter à chaque instant plutôt que d'aimer le présent et tout ce qui le compose afin de se forger un avenir ?

Dure question pour un Gérard Depardieu comme on aime le voir, de nouveau transcendé dans ce rôle, tout en finesse et fragilité ; et avec le concours d'une Yolande Moreau dont chaque apparition est toujours un moment magique et d'une Isabelle Adjani très fantômatique mais toujours aussi sublime.
Hormis la façon de filmer assez spéciale qu'affectionne Benoît Delépine ; on appréciera les habituelles touches d'humour dans des scènes tout aussi fortes que parfois iconoclastes telles le mort au rayon surgelés, les représentants de commerce dans le restaurant de l'hôtel ou encore Serge confronté à son ancien patron viticulteur campé par Siné...

Belle performance du "Gégé" national, à voir d'urgence et sans appréhension.

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu