Avertir le modérateur

21/05/2010

.LES AVENTURES EXTRAORDINAIRES D'ADÈLE BLANC-SEC

Affiche-LesAventuresExtraordinairesDAdeleBlancSec.jpg

(film sorti en salles le 14.04.10)


Adèle Blanc-Sec [Louise Bourgoin] | Caponi [Gilles Lellouche] | Dieuleveult [Mathieu Amalric]


NOTATION :N3_final.jpg


Tandis qu'Adèle Blanc-Sec parcourt l'Egypte afin de trouver et ramener en France la momie d'un médecin royal qui pourra guérir sa soeur réduite à l'état de légume après être tombée tête la première sur une magnifique épingle à cheveux (!?) ; Paris est victime de survols par un ptérodactyle peu de temps après que des restes d'un oeuf préhistorique aient été retrouvés au milieu d'un champ de bataille laissé au Museum d'histoire naturelle, et sans qu'aucun politicien ou policiers ne semblent assez malins pour faire le rapprochement.

Lorsque des membres des forces de l'ordre menés par l'inspecteur Caponi suivent l'animal qui effectue un nouveau vol "Paris by night" quelques jours plus tard, la piste finit par mener chez le professeur Espérandieu qui va se retrouver en bien mauvaise posture judiciaire si son amie Adèle Blanc-sec ne revient pas rapidement, car ce dernier a le malheur d'avouer être celui grâce à qui le "volatile" ancestral est revenu à la vie.

Mais Adèle a fort à faire avec un autre professeur, Dieuleveult, qui lui veut tout le mal du monde et elle n'est pas certaine de pouvoir rentrer à Paris avec sa fameuse momie, mais plutôt de partager son sommeil éternel en étant ensevelie dans une pyramide.

Basé sur les tomes 1 et 4 (Adèle et la bête et Momies en folie), voila un scénario plutôt bien ficelé avec comme lien ce brave Choupard enivré qui du coup voit dans ses déambulades nocturnes le ptérodactyle en plus des momies ; et des acteurs grimés à la perfection pour ressembler au plus près aux espèces de "gueules cassées" improbables qui peuplent les bandes dessinées de Tardi.
Aussi certains diront que Louise Bourgoin et sa beauté naturelle n'ont pas forcément été le bon choix -physiquement parlant- car l'on ne remarque pas au premier coup d'oeil un charme particulier à l'Adèle de la BD... même si son graphisme à évolué entre les épisodes.

On ne s'attardera pas sur des détails modifiés, comme notamment le fait que le professeur qui fait éclore l'oeuf à distance n'est pas Espérandieu mais Boutardieu dans la BD (Espérandieu étant un ami) et qu'il ne réalise pas ce "miracle" depuis Paris mais de Lyon.

Pour le reste l'humour, l'ironie et l'atmosphère particuliers de la BD sont bien restitués ; tout comme le côté garçon manqué et anticonformiste pour l'époque de l'héroïne et l'on n'en viendrait presque à espérer un deuxième film (Dieuleveult rôdant toujours autour d'Adèle...)

On pensait que Luc Besson tiendrait parole en promettant de ne plus réaliser pour se consacrer à la seule production : il y a de temps à autre des promesses que l'on fait bien de ne pas tenir !

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu