Avertir le modérateur

08/11/2010

.THE AMERICAN

Affiche-TheAmerican.jpg

(film sorti en salles le 27.10.10)


Clara [Violante Placido] | Jack/Edward [George Clooney]


NOTATION :n1_final.jpg


Jack se repose en bonne compagnie dans un chalet perdu en Suède lorsqu'on le tire comme un lapin.
Sorti de ce guêpier, le voilà débarquant à Rome pour rencontrer un certain Pavel qui doit lui fournir un véhicule et une planque le temps que ce dernier enquête sur ces mystérieux hommes qui souhaitent l'abattre à tout prix.

Perdu dans un bourg de l'Italie profonde et censé ne pas se faire remarquer ; l'arrivée d'un inconnu -qui plus est d'un américain- ne passe pas inaperçue, surtout pour le curé du village qui commence à le "cuisiner".
Cloîtré dans la maison où il fabrique une arme sur mesure à la demande d'une cliente que lui a envoyée Pavel, il s'octroie un peu de bon temps avec Clara dont il commence à s'éprendre.

Entre un curé qui souhaite le confesser pour sauver son âme, son attirance -réciproque- pour Clara et une ébauche de liaison, une certaine admiration pour sa commanditaire qui a des connaissances presque aussi pointues que lui sur le fonctionnement/maniement des armes à feu ; celui qui se fait désormais appeler Edward a peut-être déjà trop baissé la garde et le coup de grâce pourrait bien venir de n'importe où, y compris d'une de ces personnes avec qui il a des contacts de proximité plus ou moins fréquents.

Autant dire que ce scénario n'a rien d'haletant, donnant un film insipide : George Clooney vit en Italie et on lui a proposé un job là-bas, ce qu'il a accepté pour des raisons obscures qu'on ne saurait croire alimentaires.
Pour le reste le jeu est mou, pas très crédible et le pire : si l'on finit tout de même par savoir qui voulait sa peau, on en connait même pas la raison. Une mini-poursuite entre une vespa et une voiture (!!) (devinez quel moyen de locomotion rattrape l'autre...) ainsi que deux ou trois brèves fusillades nous sauvent tant bien que mal de l'endormissement complet.
Quant à l'image de fin sur le papillon qui s'envole (Jack/Edward étant appelé "Signore Farfalle" -Monsieur Papillons- par Clara...), ça pourrait être la seule chose visuelle un peu originale si le procédé n'était pas déjà usé jusqu'à la corde dans le final de tant d'autres productions...
Bref, déconseillé aux amateurs de sensations fortes... et aux autres aussi d'ailleurs.

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu