Avertir le modérateur

09/02/2011

.LE FRELON VERT / THE GREEN HORNET

Affiche-LeFrelonVert.jpg

(film sorti en salles le 12.01.11)


Lenore [Cameron Diaz] | Britt Reid [Seth Rogen] | Kato [Jay Chou] | Chudnofsky [Christoph Waltz]


NOTATION :n2_final.jpg


Britt Reid est le fils d'un magnat de la presse qui ne pense qu'à faire la fête avec force musique, alcools et jolies filles peu farouches ; et il ne compte pas vraiment changer de vie lorsqu'il apprend le brutal décès de son géniteur et qu'il se retrouve à la tête du journal "Daily Sentinel".

Son rêve brisé par un père sans concession va peut-être pouvoir se concrétiser suite à sa rencontre avec Kato -qu'il a pourtant licencié peu de temps auparavant- secrétaire et majordome du paternel dont bon nombre de potentialités semblent avoir été brimées...

Nouvelle nuit de beuverie et voilà que notre "neu-neu" se décrète redresseur de torts sous le nom de "Frelon vert", avec l'aide opportune de Kato qui s'avère un maître en arts martiaux -et souvent le sauveur de son patron- pour faire la chasse aux malfaisants qui envahissent la ville.
Mais il va rapidement y avoir une croisade de trop lorsqu'une de leurs "bonnes actions" vient torpiller le business florissant de la drogue dirigé par Chudnofsky qui ne va plus avoir qu'un désir : les voir morts.

S'ils ne sont pas sûrs de pouvoir compter sur le procureur ; peut-être vont-ils être aidés par la belle Lenore, nouvelle assistante en chef que Britt a engagé au journal...

On reprend ici le schéma de Batman et Robin pour créer quasiment deux "anti-héros" dont les actions souvent confuses et peu réfléchies n'atteignent pas toujours le but recherché à l'origine.
Malgré un scénario assez léger ; Seth Rogen ne s'en sort pas trop mal car on a vraiment envie de donner des baffes à ce fils à papa gâté qui a gardé l'âge mental de ses douze ans, Jay Chou essaie de faire oublier son prestigieux prédécesseur qu'était Bruce Lee, Christoph Waltz (déjà vu dans Inglorious Bastards) n'est pas mal non plus en Chudnofsky qu'il faut craindre d'autant plus qu'il n'inspire aucune peur de prime abord, enfin Cameron Diaz ne fait que passer pour donner un peu de présence féminine et de lumière à tout cela...

Dommage que tous ces efforts soient partiellement gâchés par de nombreux moments où l'image se retrouve comme écrasée, modifiant les proportions d'objets ou bien de personnages lorsqu'ils effectuent certaines actions.
Est-ce dû à la 3D ? Bien possible puisque le souci était déjà identifié avec le dernier volet de Narnia...

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu