Avertir le modérateur

07/03/2011

.BLACK SWAN

Affiche-BlackSwan.jpg

(film sorti en salles le 09.02.11)


Nina [Natalie Portman] | Lily [Mila Kunis] | Thomas [Vincent Cassel]


NOTATION :n4_final.jpg


Nina est ballerine dans une compagnie réputée ; elle se verrait bien avoir le rôle principal du "Lac des Cygnes" et, par la même occasion, devenir la nouvelle étoile en lieu et place de la vieillissante Beth que l'on pousse vers la sortie.

Cela va vite devenir son obsession, elle qui prend très au sérieux son travail et consacre une bonne partie de son temps à atteindre la perfection ; autant pour elle que pour donner un motif de satisfaction à sa mère ex-danseuse avec qui elle vit.

Si elle va devoir aller contre sa nature en pleurant pour avoir le rôle ; elle ne va pas se rendre compte avoir mis le doigt dans un engrenage dangereux, car Thomas le chorégraphe se met alors à la harceler en exigeant d'elle une implication deux fois plus importante car en femme trop sage convenant parfaitement au cygne blanc, elle ne parvient pas à restituer le côté manipulateur et destructeur du cygne noir qu'elle doit également interpréter.

Caractère et sentiments qu'arrive parfaitement à retranscrire -qui plus est sans efforts apparents- Lily, que Thomas cite souvent en exemple avant de l'imposer comme doublure ; ce qui dans l'esprit déjà fragilisé de Nina va déclencher une paranoïa grandissante qui va lui faire dès lors considèrer Lily comme une intolérable rivale.

Nina dont la schizophrénie était plus ou moins en sommeil atteindra-t-elle son but entre auto-mutilations, délires et début de dédoublement de personnalité ; comportements de mauvais présage car lui faisant vivre des situations étrangement similaires au destin du "cygne blanc" décrit dans le livret de Tchaïkovski ?

Voilà un rôle magnifique pour Natalie Portman (récompense largement méritée lors des derniers Oscars®) qui s'est incroyablement investie dans ce rôle de femme dont la dure compétition entre danseuses aiguillonne autant son désir de perfection que sa schizophrénie galopante.
Mila Kunis en fille simple qui fait tout à l'instinct et avec justesse sans chercher la technicité ultime "façon Bolchoï" de Nina est également exemplaire.
Idem pour Vincent Cassel en chorégraphe/directeur plutôt ambigü dont on ne sait pas s'il a réellement un faible pour Nina ou bien s'il agit juste ainsi pour déclencher chez elle le côté sombre et sans pitié que doit avoir le cygne noir.

A voir impérativement si ce n'est déjà fait.

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu