Avertir le modérateur

29/04/2011

.NUMÉRO 4

Affiche-NumeroQuatre.jpg

(film sorti en salles le 06.04.11)


Sarah [Dianna Agron] | N° 6 [Teresa Palmer] | Numéro 4/John Smith [Alex Pettyfer]


NOTATION :N3_final.jpg


Ils sont neuf à avoir été sauvés de la destruction de leur planète et envoyés "chez nous" pour, une fois adultes et maîtrisant leurs pouvoirs, sauver notre bonne vieille Terre des mêmes qui ont réduit à néant leur civilisation.

Aujourd'hui ; Numéro 4 découvre que son tour est venu d'être exterminé car il est subitement victime d'effroyables douleurs en même temps qu'il a ressenti la mort du Numéro 3 et vu le visage de son futur meurtrier lui annoncer la nouvelle.

Obligé de précipitamment déménager en compagnie de celui que tout le monde croit être son père mais se trouve en fait être un redoutable guerrier chargé de sa protection permanente, le voilà qui débarque dans un trou paumé de l'Ohio et s'appelle désormais John Smith.

Loin de rester discret pour être en sécurité car voulant vivre comme tout adolescent ; c'est là qu'il va à la fois y trouver l'amour avec Sarah, devoir commencer à se familiariser avec des pouvoirs dont il ne connait ni le nombre ni l'étendue avant de devoir affronter des Mogadoriens -qui n'ont eu aucun mal à le pister- pour sauver sa vie ainsi que celle de Sarah et d'un pote du collège qui croit son père enlevé par des aliens.

Autant le dire tout de suite, heureusement qu'intervient Numéro 6 qui l'a également suivi à la trace et qui va être d'une grande utilité car elle n'est pas bien plus vieille mais a déjà parfaitement intégré la puissance de ses "dons".

Exceptées deux ou trois considérations que l'on appréciera ou pas selon ses convictions ; on suit un film d'action pas toujours original mais plutôt sympathique, avec de bons effets spéciaux, et l'on se prendrait presque à espérer un -ou plusieurs- volet(s) suivant(s) car nos deux "loriens" sont loins d'avoir fait leur "jonction" avec les quatre restants...

26/04/2011

.SUCKER PUNCH (audio)

La critique audio peut être écoutée .

22/04/2011

.SUCKER PUNCH

Affiche-SuckerPunch.jpg

(film sorti en salles le 30.03.11)


Babydoll [Emily Browning] | le Docteur [Jon Hamm]


NOTATION :N3_final.jpg


Accusée par son beau-père d'avoir voulu le tuer après s'être "occupée" de sa petite sœur dans un accès de démence, "BabyDoll" est amenée dans un sordide asile d'aliénés sans grande chance de pouvoir en sortir un jour.
Mue par la simple force de la volonté et de la pensée ; elle va alors décider de se battre en fédérant autour d'elle quatre compagnes d'infortune pour tenter, sinon d'accéder à la liberté et à la paix de leur esprit, tout au moins d'échapper au mystérieux et craint High Roller qui doit s'emparer définitivement de son "âme".

Fantasmes, rêves et réalité : des frontières floues entre lesquelles surfent sans arrêt Babydoll pour essayer de rester en vie, et éloigner la cruelle réalité concoctée par un médecin chef soudoyé par un beau-père avide de sang... et d'argent.

Plongés avec Babydoll dans son imagination débordante qui fait naître monstres et tortionnaires diaboliques prétexte à de magnifiques images rehaussées de musiques tout aussi violentes qui décoiffent ; nous sommes amenés à nous interroger : si sa pensée a rejoint celles de ses coreligionnaires, est-ce elle qui donne la force aux autres ou bien cette combativité lui est-elle insufflée par une autre qui sera sauvée ?
Ou ses vagabondages mentaux lui ont-ils fait simplement inventer ce "clan de rebelles" tandis qu'elle accomplissait seule tous les dégâts que l'on constate peu de temps avant la séquence finale ?

Comme le scande au début la chanson d'Eurythmics revisitée sur un tempo rallenti et lancinant : "sweet dreams are made of this".
On essaie de s'en convaincre pour sortir à peu près indemne de ce film, que l'on recommande chaudement pour autant -ou pour cette raison ?-

21/04/2011

.L'AGENCE (audio)

La critique audio peut être écoutée .

18/04/2011

.L'AGENCE

Affiche-Lagence.jpg

(film sorti en salles le 23.03.11)


Elise [Emily Blunt] | David Norris [Matt Damon] | Thompson [Terence Stamp]


NOTATION :n2_final.jpg


David Norris se présente au poste de sénateur de New-York. Malgré sa jeunesse, il finit par dépasser ses adversaires dans les sondages, jusqu'à ce qu'une photo le montrant dans une posture pas très "responsable" ne paraisse en une des journaux et qu'il soit défait.
C'est alors qu'il croise Elise, une danseuse prometteuse qu'il se prend à aimer d'autant plus fort qu'il l'imagine lui apporter tout ce dont il a besoin au point d'abandonner toute prétention politique future.

A compter de ce moment ; de bizarres hommes en chapeau ne vont avoir de cesse de lui courir après pour "réajuster" son destin et le remettre en conformité avec le Plan écrit, de façon à ce qu'il ne revoit jamais -même par pur hasard- celle qui commence à hanter ses pensées.
Mais dans le camp de ceux qui travaillent pour que les destins suivent leur cours ; il y en a un qui doute au point de peut-être prêter main forte à David.

A-t-on toujours notre libre arbitre lorsque l'on prend une décision ? Bien évidemment non. Et en certaines occasions importantes de notre existence, il faut se battre âprement pour parvenir à acquérir ce libre arbitre.

Le sujet de ce film calqué sur une nouvelle de Philippe K. Dick n'est malheureusement pas toujours très digeste entre l'histoire d'amour impossible et maladroit et la représentation des agents du bureau de "réajustement" dont les interventions prêtes parfois à sourire alors que ce ne devrait pas être le cas.

Est-ce le choix de Matt Damon pas toujours convaincant qui donne cette impression de rester sur sa faim ?
Reste malgré tout Emily Blunt pétillante et naturelle qui permet de garder intact notre intérêt pour cette histoire.

15/04/2011

.RANGO (audio)

La critique audio peut être écoutée .

12/04/2011

.RANGO

Affiche-Rango.jpg

(film sorti en salles le 23.03.11)


Fève [Isla Fisher] | Rango [Johnny Depp]


NOTATION :n4_final.jpg


Rango, un caméléon acteur de son état, campe des personnages aux multiples personnalités ; façon inconsciente de se chercher lui-même : qui est-il vraiment et quel est donc le but de son existence pas aussi reluisante qu'il veut le faire croire ?

Lorsqu'il se retrouve soudain propulsé en plein désert, il va arriver dans le village perdu de Poussière où les habitants attendent désespérement l'arrivée de l'eau qui leur évitera de vendre leurs terres pour partir ailleurs.
Endossant un nouveau rôle plein d'assurance, avec amis lointains et exploits inventés ; Rango va finir nommé shérif de Poussière afin de résoudre une enquête risquée liée à... un détournement d'eau.

Autant dire que pour ne pas décevoir tant ses nouveaux amis que la belle Fève ; il va devoir rapidement réaliser que l'interprétation d'une tranche de vie en tant que comédien n'a rien à voir avec celle qui lui est propre et qu'il façonne au fur et à mesure de ses actes, et peut-être y donner ainsi un sens tout en libérant la vraie personnalité cachée en lui.

Grâce au génie de Johnny Depp qui lui prête sa voix, c'est plus qu'un plaisir de suivre Rango dans la métamorphose qui va le faire devenir un pur héros là où il n'y avait que pâle imitation lorsqu'il débarque à Poussière ; avec à la clé humour et références clin d'œil à certains acteurs mythiques de westerns hollywoodiens qui le sont tout autant, et accompagné d'une bande son bien "far-west" très étudiée.

A déguster sans retenue...

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu