Avertir le modérateur

31/10/2011

.DRIVE

drive, drive audio,

(film sorti en salles le 05.10.11)


Irene [Carey Mulligan] | le "driver" [Ryan Gosling] | Nino [Ron Perlman]


NOTATION :drive,drive audio


En journée, il travaille comme mécano dans un garage et arrondit ses fins de mois avec de petits boulots de cascadeur. La nuit, il accepte qu'on utilise à l'occasion ses talents de conducteur hors pair pour participer à des casses.

Mais tout va aller de travers lorsqu'il commence à s'éprendre d'Irène, sa mignonne voisine de palier mariée ; et à empirer lorsque l'époux finit par revenir de son séjour en prison et qu'il va proposer ses services à ce dernier afin qu'il puisse racheter la dette qu'il a envers ses "protecteurs" !

Le hold-up ne se déroulant pas comme prévu ; celui que l'on ne connait que par son surnom de "driver" ne va avoir de cesse de trouver ceux qui leur ont donné le tuyau et qui font maintenant peser des menaces à peine voilées sur Irène et son jeune fils.

D'un sang-froid incroyable lorsqu'il doit mettre de la distance avec la police en pilotant un bolide dont il connait tous les rouages ; son flegme se teinte d'un peu de nervosité face à une situation dont il ne maîtrise pas tous les paramètres, l'amenant à faire surgir un côté meurtrier qu'Irène ne pouvait soupçonner...

Autant dire que l'on sort mitigé de la projection de ce film : toute action est d'une lenteur parfois agaçante. Quant aux trente minutes infligées où l'on nous montre les sentiments silencieux qui s'installent entre les âmes esseulées et en détresse du conducteur et d'Irène (sans compter l'enfant en attente du père) ; elles seraient franchement indigestes s'il n'y avait l'alibi de nous expliquer les agissements futurs du "driver".
Après quoi les événements repartent et se décantent, mais toujours de façon aussi lente.

Reste alors l'empathie pour cet homme solitaire qui pense un instant mettre fin à son errance lorsqu'il trouve son double féminin en quête d'un vie plus rose, a du mal à contenir un déchainement de violence quand on veut s'en prendre à celle qui a les mêmes rêves que lui et repart tel un poor lonesome driver... le tout ponctué par une musique bien choisie car entêtante jusqu'à la fatalité...

29/10/2011

.LES 3 MOUSQUETAIRES

les 3 mousquetaires,les 3 mousquetaires audio,

(film sorti en salles le 12.10.11)


Milady [Milla Jovovich] | Richelieu [Christoph Waltz] | Buckingham [Orlando Bloom]


NOTATION :milla jovovich,christoph waltz,orlando bloom,les 3 mousquetaires,les 3 mousquetaires audio


Vous aimiez lire l'histoire de d'Artagnan, Athos, Porthos et Aramis lancés sur la route de Londres afin de récupérer les ferrets de la reine et éviter à cette dernière l'accusation de coupables épanchements envers Buckingham grâce à une manigance du cardinal et de son âme damnée Milady ?
Aimerez-vous l'adaptation cinématographique 2011 qui en est faite ici ?
Œuvre de Dumas complètement dénaturée pour les uns, occasion de dépoussiérer le roman et de le mettre à la portée des nouvelles générations pour d'autres.

Autant dire que l'on est tout d'abord heureux de constater que certains détails sont assez fidèles au livre (l'existence de sentiments entre Athos et Milady, Aramis voulant redevenir prêtre, d'Artagnan à peine adulte lorsqu'il monte à Paris et se frotte à ceux qui deviendront ses compagnons d'arme...).

Il n'y a pas grand chose à dire non plus sur l'affaire des joyaux à ramener derechef à la Reine pour qu'elle puisse s'en parer au bal programmé pour la piéger.

Mais pour en arriver là, les scénaristes on dû forcer sur les produits illicites : rien de choquant -quoi que...- à ce que des nefs royales naviguent... dans les airs tels des dirigeables ; mais pourquoi truffer l'histoire de références à des films ou des jeux vidéos qui, tout en n'ayant pas réussi à gommer des anachronismes, démontrent un manque total d'originalité au côté moderne estampillé "deuxième millénaire" qu'ils semblaient vouloir lui donner.

Si vous avez envie de voir des mousquetaires ayant trouvé le code da Vinci (bin voyons...), un Aramis qui se la joue "Assassin's creed" et une Milady en modes "Matrix" puis "Mission impossible", sans oublier un combat façon "Pirate des Caraïbes" entre deux navires en carton pâte (ou modélisés ?) ; ce film est pour vous.

Si vous attendiez quelque chose de plus... conventionnel ; vous devrez vous contenter de quelques scènes "de cape et d'épée" et des somptueux costumes pseudo XVII° siècle, dont des robes qui n'ont pour but que de mettre en valeur la plastique de Milla Jovovich (merci au réalisateur et... époux...)

Pour le reste, la 3D n'apporte globalement aucun relief tant à l'action qu'au jeu des acteurs...

28/10/2011

.WE NEED TO TALK ABOUT KEVIN (audio)

La critique audio peut être écoutée .

25/10/2011

.WE NEED TO TALK ABOUT KEVIN

we need to talk about kevin,we need to talk about kevin audio,

(film sorti en salles le 28.09.11)


Eva [Tilda Swinton] | Franklin [John C. Reilly]


NOTATION :we need to talk about kevin,we need to talk about kevin audio,


Lorsqu'Eva se réveille difficilement après une nuit agitée due aux médicaments et à l'alcool, elle découvre sa maison et sa voiture victimes de jets de peinture couleur rouge sang. Lorsqu'elle sort faire ses courses ou va à un entretien pour trouver un boulot, elle se fait agresser verbalement et physiquement dans la rue ou dans les boutiques.

De quoi la rend-on indéfiniment responsable et que cherche-t-elle à oublier ? Simplement d'être la mère d'un assassin qui s'est "déchaîné" à la veille de son seizième anniversaire.
La culpabilité la plonge dans ses souvenirs, la faisant remonter à la naissance de Kevin afin d'essayer d'identifier ce qui a "déraillé" chez leur fils, à moins que ce ne soit la désertion en rase campagne de son mari et elle-même face à leur rôle de parents ; ou encore tout bêtement de cet enfant qu'elle n'a pas désiré ou à qui elle n'a seulement pas su montrer un minimum d'attention et d'amour maternel ?

La réponse n'est pas évidente, Kevin ne sachant pas plus expliquer le motif de son "coup de folie" deux ans après les faits face à celle qui l'a mis au monde et vient le voir régulièrement en prison.
On tentera alors de se forger sa propre opinion sur le sujet, en suivant Tilda Swinton qui donne toute la mesure de son talent dans ce film noir aux allers-retours incessants entre la mère froide et désemparée d'avant le drame et celle d'aujourd'hui, qui doit en plus porter le poids de l'expiation de la faute "commune".

23/10/2011

.DE BON MATIN (audio)

La critique audio peut être écoutée .

20/10/2011

.DE BON MATIN

jean-pierre darroussin,de bon matin, de bon matin audio,

(film sorti en salles le 05.10.11)


Paul [Jean-Pierre Darroussin]


NOTATION :de bon matin, de bon matin audio,


Paul, cadre bancaire, se lève pour aller au travail de bon matin.
Mais en cette journée qui débute, il se prépare plus minutieusement qu'à l'accoutumée et ne prend pas sa voiture mais les transports en commun pour se rendre au bureau où il se dirige vers l'étage directorial et y abat deux de ses supérieurs.

Retourné tranquillement s'installer à son poste, voilà qu'il repense aux événements plus ou moins heureux de ses dernières années et cherche celui qui a bien pu l'amener là où il en est arrivé aujourd'hui...

A l'heure où l'actualité nous parle souvent de gens "brisés" qui tuent ou se tuent ; ce film -assez noir- décortique les phases de pensées d'un homme afin de déterminer le fait déclencheur de l'escalade destructrice, mais sans y apporter de réponse ; le spectateur garde donc la liberté d'en penser ce que bon lui semble.

Restent une façon de dépeindre les faits plutôt réaliste et un Jean-Pierre Darroussin qui rend bien le mal être de Paul, entouré et pourtant seul, face à la pression d'une hiérarchie qui cherche à se défausser de ses propres erreurs.
Mais l'idée -et la cause- étaient déjà présentes bien avant la dégradation de sa situation professionnelle, le problème dès lors inextricable ne pouvait pas se conclure autrement...  

A voir... de préférence avec une bonne dose d'optimisme en soi...

15/10/2011

.IDENTITÉ SECRÈTE (audio)

La critique audio peut être écoutée .

13/10/2011

.LA GUERRE EST DÉCLARÉE (audio)

La critique audio peut être écoutée .

12/10/2011

.IDENTITÉ SECRÈTE

sigourney weaver,alfred molina,taylor lautner,identité secrète,identité secrète audio,identite secrete,identite secrete audio,

(film sorti en salles le 28.09.11)


Dr Bennett [Sigourney Weaver] | Nathan [Taylor Lautner] | Franck Burton [Alfred Molina]


NOTATION :sigourney weaver,alfred molina,taylor lautner,identité secrète,identité secrète audio,identite secrete,identite secrete audio,


Nathan a l'insouciance de tout adolescent, jusqu'au jour où son professeur le met en binôme avec son ex-petite copine pour un exposé qui va le faire tomber sur un site web d'enfants disparus dont une photo vieillie lui ressemble étrangement.

Ayant le malheur de répondre naïvement à "l'appel à témoins" ; Nathan va rapidement vivre un cauchemar qui commence avec l'assassinat de ses parents presque sous ses yeux, le faisant devenir un fugitif afin d'échapper à ses poursuivants et ennemis (tout le monde puisqu'il ne sait pas qui est qui et le motif qui le rend si recherché).

Première leçon de ce film : ne laissez pas trop de traces sur FaceBook et ne répondez pas à des inconnus pouvant prendre n'importe quelle identité sur internet, sans quoi les parents risquent forts de "trinquer" pour leurs enfants.
Par ailleurs ; il ne suffit pas d'une intrigue impliquant la CIA et un beau gosse ressemblant vaguement à Matt Damon pour que l'intrigue -assez légère- et les courses poursuites soient aussi haletantes que l'histoire d'un Jason Bourne.

Restent les masques qui tombent pour certains personnages cotoyant de près ou de loin Nathan qui aident, sinon à la compréhension, à reboucher certaines fissures d'un scénario plutôt light ; où l'on ne comprend pas toujours pourquoi Nathan et la CIA arrivent si facilement à leurs fins alors que quelques instants auparavant ils étaient aussi inefficaces face à un adversaire bien mieux équipé pour coiffer tout le monde au poteau...

10/10/2011

.LA GUERRE EST DÉCLARÉE

Affiche-LaGuerreEstDeclaree.jpg

(film sorti en salles le 31.08.11)


Juliette [Valérie Donzelli] | Roméo [Jérémie Elkaïm]


NOTATION :la guerre est déclarée,la guerre est déclarée audio,la guerre est declaree,la guerre est declaree audio


Roméo rencontre Juliette et c'est le début d'une belle histoire d'amour bientôt récompensée par un bébé : Adam.

Mais le mode d'emploi n'étant pas fourni avec, commencent pour eux des inquiétudes inconsidérées devant le moindre événement qui peut paraître anormal ; jusqu'au jour où on leur révèle qu'effectivement, un déséquilibre retardant l'apprentissage de la marche et une légère asymétrie du visage peuvent signifier une grave maladie.

Le verdict finit par tomber : tumeur au cerveau. Au lendemain du déclenchement de la seconde guerre d'Irak ; Roméo et Juliette vont devoir mener une guerre d'un tout autre genre et bien plus longue contre la maladie et ses effets secondaires qui risquent de rejaillir sur leur vie sociale et fragiliser leur couple...

Lorsque le cancer s'invite dans une vie qui aurait pu être tranquille ; soit l'on baisse les bras, soit l'on trouve des raisons d'espérer et de lui faire des pieds de nez en se réjouissant parfois faussement ; à l'image du jeu des acteurs pas toujours très juste.

D'autre part ; pour que l'histoire soit racontée d'un ton aussi enjoué, il faut être un éternel optimiste ou bien que le calvaire se soit terminé par la victoire sur le "monstre" : c'est le cas ici et l'on ne peut que s'en réjouir pour les deux interprètes qui ont réellement vécu cette pénible aventure avec leur fils.

Reste malgré tout un hommage justifié -même s'il est un peu trop appuyé- au personnel des hôpitaux publics pour un film plutôt léger qui ne tire pas trop sur la sensiblerie et de ce fait, peut revigorer la flamme de tous ceux qui doivent combattre cette adversité.

07/10/2011

.PRÉSUMÉ COUPABLE (audio)

La critique audio peut être écoutée .

04/10/2011

.PRÉSUMÉ COUPABLE

philippe torreton,présumé coupable,presume coupable,présumé coupable audio,presume coupable audio

(film sorti en salles le 07.09.11)


Alain Marecaux [Philippe Torreton]


NOTATION :philippe torreton,présumé coupable,presume coupable,présumé coupable audio,presume coupable audio


A Outreau, la police débarque chez les époux Marécaux suite à une plainte pour abus sexuels sur mineurs de moins de quinze ans.

Face à des policiers qui ne cherchent pas à vérifier la teneur des accusations et un jeune juge qui les prend pour argent comptant malgré des incohérences évidentes et s'en sert pour poser des questions orientées qui lui permettront de boucler un dossier en "béton" ; la présomption d'innocence dont on se prévaut tant est bien inexistante ici et l'on a un beau spécimen de présumé coupable pour une justice présumée infaillible.

L'on peut donc suivre la descente aux enfers de Marécaux durant plus de dix-huit mois entre perte de sa charge d'huissier, de sa maison, de sa femme et de ses enfants ; menant à l'envie répétée de perdre également la vie qui est devenue pour lui un poids.

Le film étant tiré du livre écrit par la victime de cette erreur judiciaire ; on pourra trouver exagéré ce portrait de juge dont la froideur d'automate glace le sang, la folie médiatique qui s'était emparée de la France n'étant pas forcément étrangère à une certaine pression qui fait que l'on "ne s'appartient plus" et ne permet pas de se forger sereinement une opinion objective.

Pour le reste, on pourra se demander pourquoi rouvrir des plaies en reparlant de cette "vieille" histoire sans rien apporter de nouveau -et pour cause...-, mais les victimes de ce fiasco judiciaire ne sont pas celles qui ont eu le moins de mal à oublier ; et le fait que "de l'eau ait coulé sous les ponts" ne devrait pas effacer l'indignation légitime face à de tels dérapages d'une administration de l'Etat.

Mission presque réussie pour ce film qui dérange, grâce à un Philippe Torreton toujours magistral dans des rôles à sa (dé)mesure ; en se mettant en danger presque au même point que Marécaux afin de nous faire ressentir pleinement cette lutte inégale contre une "machine d'injustice infernale".

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu