Avertir le modérateur

28/05/2012

.MARGIN CALL (audio)

La critique audio peut être écoutée  (durée : 1'53).

27/05/2012

.AVENGERS

scarlette johansson,samuel l. jackson,chris evans,mark ruffalo,robert downey jr,avengers,avengers audio

(film sorti en salles le 25.04.12)


Veuve Noire [Scarlett Johansson] | Nick Fury [Samuel L. Jackson] | Iron Man [Robert Downey Jr] | Hulk [Mark Ruffalo] | Captain America [Chris Evans]


NOTATION :scarlette johansson,samuel l. jackson,chris evans,mark ruffalo,robert downey jr,avengers,avengers audio


Tout à sa vengeance contre son frère, Loki débarque au SHIELD pour s'emparer du Tesseract (repêché avec Captain America...) et repart avec le Dr Selvig et Œil de Faucon qu'il a mis sous sa coupe ; laissant des locaux dévastés après une furieuse lutte à armes inégales.

S'en est trop pour Nick Fury qui va décider d'activer son plan secret ayant pour nom de code "Avengers" : regrouper les meilleurs super-héros (la Veuve Noire, Hulk, Captain America, Iron Man, Thor) afin qu'ils sauvent la Terre du danger que représente désormais Loki muni du cube d'énergie dont il a une idée bien précise de l'utilisation.

Autant dire que notre pauvre Nick Fury est un peu naïf et/ou optimiste car faire travailler en équipe cinq super-héros dont quatre hommes testostéronés à l'ego aussi développé que leurs pouvoirs et qui ont l'habitude de bosser en solo risque d'être contre-productif et reléguer aux oubliettes la mission qu'ils sont censés mener à bien.
Mais un événement les amènera peut-être à récupérer leurs esprits et défendre vaillamment la Terre contre Loki et ses alliés qui commencent à envahir notre planète pour la détruire.

Si certains films de super-héros pouvaient être de plus ou moins bonne facture ; on est heureux de constater ici que la "mayonnaise prend", en reprenant la recette des Marvel où des super-héros sont temporairement réunis pour faire cause commune contre un ennemi très puissant, combinée à un humour qui a le même esprit que les bandes dessinées.

On en prend "plein les mirettes" avec les effets spéciaux, on jubile avec certaines réparties et une place à peu près équivalente faite à chaque héros ; enfin l'on ne sera pas étonné de la promesse d'une suite prévisible car les ennemis défaits ne s'avouent que rarement vaincus... A voir sans faute !

podcast

19/05/2012

.LE PRÉNOM (audio)

La critique audio peut être écoutée  (durée : 1'35).

18/05/2012

.MARGIN CALL

demi moore,kevin spacey,margin call,margin call audio

(film sorti en salles le 02.05.12)


Sarah Robertson [Demi Moore] | Sam Rogers [Kevin Spacey] | John Tuld [Jeremy Irons] | Jared Cohen [Simon Baker]


NOTATION :demi moore,jeremy irons,kevin spacey,simon baker,margin call,margin call audio


2008 : dans une banque, alors que les "liquidateurs" s'affairent auprès de 80% d'une équipe de gestion des risques qui aura dû prendre la porte à la fin de la journée ; un rescapé reçoit des mains de son supérieur remercié une clé qu'il lui demande de consulter afin de trouver la raison de mouvements bizarres qu'il a identifiés sans avoir eu le temps d'en comprendre la cause.

Alors qu'il aurait pu fêter avec ses collègues la chance d'être dans les 20% "passés entre les gouttes" ; le jeune trader décide après le travail de regarder les documents électroniques confiés par le "licencié" et finit par décrypter la triste réalité que dévoilent les chiffres : des positions bien au-delà des limites de risque imposées par un modèle mathématique et qui, en cas de retournement, causeraient la faillite de la banque.

Branle-bas de combat dans toute la chaîne de direction jusqu'au sommet pour arrêter une stratégie avant la réouverture des marchés le lendemain...

Plus qu'un film à suspens inexistant ici ; voilà, grâce à de bons acteurs, d'assez fins portraits du comportement et des sentiments d'hommes et de femmes confrontés à une question de conscience qu'ils ne pensaient pas avoir à se poser un jour.
Il dépeint également parfaitement le problème de personnes catapultées responsables mais totalement étrangères au monde de la finance, et donc incapables de détecter et surveiller des failles dans lesquelles s'engagent joyeusement des traders rompus aux chiffres et grisés par la perspective d'améliorer leur bonus.

En prime, vous pouvez vous amuser à deviner quelle banque américaine se cache derrière cet organisme qui en une journée décide de brader des lots de MBS (sic) à des contreparties acheteuses pour sauver les meubles tout en contaminant durablement le système bancaire dans son ensemble.

Vous aimeriez bien ne plus entendre parler de crise financière et économique et/ou avez un contentieux avec votre banque ? passez votre chemin.
Pour les autres, allez rejoindre les nombreux spectateurs qui ont déjà été voir ce film instructif.

podcast

11/05/2012

.HUNGER GAMES (audio)

La critique audio peut être écoutée  (durée : 2'07).

10/05/2012

.LE PRÉNOM

françoise fabian,francoise fabian,valérie benguigui,valerie benguigui,charles berling,patrick bruel,le prénom,le prenom,le prénom audio,le prenom audio

(film sorti en salles le 25.04.12)


Françoise [Françoise Fabian] | Hélène [Valérie Benguigui] |

Pierre [Charles Berling] | Vincent [Patrick Bruel]


NOTATION :françoise fabian,francoise fabian,valérie benguigui,valerie benguigui,charles berling,patrick bruel,le prénom,le prenom,le prénom audio,le prenom audio


Vincent et sa jeune épouse enceinte sont invités à dîner chez la sœur et le beau-frère du premier, qui les attendent impatiemment en compagnie de Claude, un ami d'enfance.
Fanfaron et grande gueule, Vincent, arrivé un peu avant sa femme ; annonce tout à trac qu'ils connaissent désormais le sexe du bébé et ont déjà arrêté son prénom.
Le jeu des devinettes terminé, l'ambiance est subitement plombée et après avoir tenté de savoir si Vincent bluffait ou non ; tous vont essayer de le convaincre d'abandonner ce choix pour un autre prénom moins sujet à caution.

Après l'arrivée de la future mère qui attise par quiproquo les reproches de l'assemblée avec des approbations à une conversation plus qu'animée dont elle ne réalise pas le vrai sujet ; voilà la discussion qui dégénère lentement en critiques et récriminations sur des cachotteries et comportements présents ou passés de chacun. Jusqu'à ce que l'un d'eux, poussé à bout et fatigué de telles méchancetés leur assène une vérité choc...

Fallait-il impérativement transposer au cinéma cette pièce de théâtre pour singer -y compris dans la similitude du sujet- le travail fait par Polanski sur "Carnage" ; tout en sachant que la comparaison est légèrement à l'avantage du second ?

La réponse est oui : malgré quelques clichés plutôt lourds ; l'on rira plutôt de bon cœur face aux vanités, jalousies et bassesses dont on peut être victime ou coupable et qui peuvent parfois nous donner ce côté horriblement franchouillard.
Même si certaines répliques trop appuyées sentent le théâtre ; on l'oublie rapidement pour apprécier le jeu des comédiens, y compris de Bruel qui n'a plus rien à prouver (raison du 3è clap...)

podcast

07/05/2012

.TWIXT (audio)

La critique audio peut être écoutée  (durée : 1'19).

06/05/2012

.HUNGER GAMES

hunger games,,

(film sorti en salles le 21.03.12)


Katniss [Jennifer Lawrence] | Président Snow [Donald Sutherland] | Cinna [Lenny Kravitz]


NOTATION :hunger games,,


Pour payer le prix de leur rebellion passée ; voilà bien longtemps que les douze districts doivent chaque année tirer au sort les noms d'une jeune femme et d'un jeune homme qui deviendront des tributs envoyés au Capitole pour un affrontement à mort dans des Hunger Games télévisés dont l'unique rescapé sera déclaré gagnant.

Alors que le destin désigne sa petite sœur, Katniss Everdeen se porte volontaire à sa place ; bien qu'elle n'ait pas d'entraînement particulier qui lui donnerait une chance supplémentaire face à ses vingt-trois futurs adversaires.

Arrivée au Capitole avec son partenaire masculin, ils vont tous deux être coachés par un ancien vainqueur des Hunger Games mais ce ne sera pas forcément un atout pour eux car aujourd'hui ; s'il n'est pas "rouillé" physiquement, il aime à se faire terrasser par quelques bonnes bouteilles d'alcool...

Le sang-froid, l'intelligence et l'arc de Katniss suffiront-ils pour lui permettre de rester vivante au cours des Hunger Games ?

Un Capitole qui, par l'intimidation, maintient sous son joug des districts qui lui fournissent toutes les matières premières qu'il ne possède pas mais dont il a besoin ; des jeux et du sang pour le peuple et éviter de nouveaux soulèvements ; des équipes en quête de sponsors ; une chasse à l'homme télévisée urbi et orbi où les concurrents sont avertis de la mort d'un des leurs d'un coup de canon... voilà des descriptions pas très flatteuses qui ne nous sont pas toutes inconnues, même si ce film reste une histoire d'anticipation tirée du roman éponyme.

Malgré les quelques longueurs du début, on ressent bien l'atmosphère anxiogène généralisée en suivant l'étonnante Jennifer Lawrence qui interprète Katniss. D'autre part, le film parvient à amener les mêmes interrogations que celles venant à l'esprit à la lecture du livre : trahison avérée ou simulée pour l'un, protection "paternaliste" réelle ou feinte pour un autre ?...
L'absence de réponse nous confirme dans l'idée qu'il y aura une suite suggérée par le comportement du Président du Capitole qui ne semble pas vouloir en rester là... ce qui est le cas, cet épisode épousant parfaitement le contenu du premier tome d'une œuvre qui en compte trois.

Enfin, bien que l'histoire ait pour héros de jeunes adultes ; ce film a le mérite de ne pas s'adresser qu'à un public d'adolescents (de plus de douze ans malgré tout)... Bref, vivement la suite !! (prévue en 2013)

podcast
 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu