Avertir le modérateur

31/08/2012

.MY BEST MEN (audio)

La critique audio peut être écoutée  (durée : 1'37).

30/08/2012

.THE AMAZING SPIDER-MAN

Affiche-TheAmazingSpiderMan.jpg

(film sorti en salles le 04.07.12)


Tante May [Sally Field] | Gwen Stacy [Emma Stone] | Oncle Ben [Martin Sheen] | Peter Parker/Spiderman [Andrew Garfield]


NOTATION :N3_final.jpg


Monsieur et Madame Parker font précipitamment leurs valises en n'emportant que le strict minimum et passent en coup de vent chez le frère Ben et son épouse pour leur laisser la garde du petit Peter.

Devenu presque adulte, il trouve inopinément chez son oncle une mallette qui pourrait peut-être lui donner des indices pour retrouver ses parents. Ses pas le mènent aux laboratoires Oscorp dont le patron est le Dr Connors, ancien associé de son père. Piqué à la fois par une araignée qui s'était logée dans ses vêtements chez Oscorp, ainsi que par l'amour pour la belle Gwen Stacy ; va-t-il savoir gérer sagement et à de bonnes fins les pouvoirs étonnants dont il fait soudain la découverte progressive ?

Que dire de plus de cette nouvelle version "rebootée" de Spider-Man qui, comme tout premier volet, nous raconte la genèse de celui qui deviendra l'homme araignée ?
Effacer le souvenir de la route tracée au personnage ainsi que de son précédent interprète n'est pas chose aisée ; mais ce film essaie d'y parvenir en prenant l'optique de la "recherche du père", qui finit par obséder le jeune homme. Ajoutez-y l'amplification de son mal-être avec la culpabilité d'être responsable de la mort de l'oncle Ben et vous obtenez un film assez noir, qui finalement est peut-être plus proche de l'esprit du comics.
Si la première heure est un peu "longuette" avec -et pour cause- des sensations de déjà vu, la seconde partie avec la traque de l'homme lézard est plus intéressante et met le punch qui manquait jusque là.

Par ailleurs ; l'on sera agréablement surpris par de brefs passages 3D plutôt sympathiques lorsque la caméra prend une vue subjective, nous donnant un peu le vertige avec l'impression d'être Spidey se balançant d'immeuble en immeuble au bout de ses "fils".

Enfin, Andrew Garfield qui a déjà une certaine expérience dans des rôles d'adolescent tourmenté à problèmes, finit par être attachant et pourrait bien éclipser Tobey Maguire dans le cœur des fans de Spider-man. Mais pour en être certain, il faudra malgré tout juger sur pièce le deuxième épisode que l'on nous suggère déjà après générique...


podcast

26/08/2012

.TO ROME WITH LOVE (audio)

La critique audio peut être écoutée  (durée : 1'31).

25/08/2012

.MY BEST MEN

olivia newton-john,laura brent,jonathan biggins,xavier samuel,my best men,my best men audio

(film sorti en salles le 08.08.12)


Barbara [Olivia Newton-John] | Mia [Laura Brent] |
Jim [Jonathan Biggins] | David [Xavier Samuel]


NOTATION :olivia newton-john,laura brent,jonathan biggins,xavier samuel,my best men,my best men audio


Lorsque David revient à Londres ; c'est pour annoncer à ses trois meilleurs amis qu'il part se marier et vivre en Australie avec la jeune et jolie Mia, rencontrée au cours de ses vacances qu'il vient de passer à Tuvalu.

Après qu'il ait réussi à convaincre les trois compères -qui constituent sa seule "famille"- de l'accompagner dans un pays qui fut une de leurs "colonies" ; David devrait peut-être se demander si sa décision n'était pas précipitée car il découvre à peine descendu de l'avion que son futur beau père Jim se trouve être un très influent sénateur et président de parti, dont la mascotte lui ayant permis une réélection sans faille est un bélier baptisé... Ramsy (!!..).

Pour ne rien arranger ; ses trois amis sensés le soutenir vont rapidement devenir un fardeau par leurs actes, risquant d'avoir de graves répercussions sur le mariage qui pourrait bien se transformer en gigantesque fiasco...

Prenez quatre acteurs quasi-inconnus et ajoutez-y un animal à qui l'on fait subir de sérieux outrages... cela ne vous rappelle rien ? Bon évidemment là on sait où se trouve le marié, ce sont plutôt les autres que l'on cherche tout au long du film car jamais où ils devraient être.
Malgré la sensation de déjà vu ; certaines idées de scénario pourraient être bonnes si elle ne finissaient pas toutes en solution de facilité avec une blague sexo-scatologique longue comme le bras (ceux qui l'auront vu comprendront...), lassant aussi sûrement que le jeu insipide des deux tourtereaux et l'à peu près des autres, sans compter des fondus enchaînés dignes d'un téléfilm des années quatre-vingts...

Bref, un "Very bad trip" très low-cost à réserver aux amateurs de série Z...

podcast

20/08/2012

.JANE EYRE (audio)

La critique audio peut être écoutée  (durée : 1'39).

19/08/2012

.TO ROME WITH LOVE

Affiche-ToRomeWithLove.jpg

(film sorti en salles le 04.07.12)


Anna [Penelope Cruz] | Monica [Ellen Page] | Jerry [Woody Allen] | John [Alec Baldwin] | Jack [Jesse Eisenberg]


NOTATION :n2_final.jpg


Prenez :
- un jeune homme qui se fait "harponner" par erreur par une escort dans sa chambre d'hôtel tandis que sa récente épousée s'est perdue en cherchant un coiffeur et risque de finir dans le lit d'un comédien qu'elle croise dans les rues ;
- un comptable qui se retrouve du jour au lendemain et sans raison assailli par une meute de journalistes qui ne le lâchent plus d'une semelle et l'interviewent jour et nuit sur tout et principalement n'importe quoi ;
- un étudiant en architecture qui, malgré ses dénégations, se trouve de plus en plus attiré par la meilleure amie de sa fiancée qui débarque à l'improviste à Rome ;
- un imprésario américain raté et à la retraite qui débarque avec sa femme pour connaître le fiancé italien de leur fille et veut absolument faire démarrer une carrière de chanteur d'opéra au père de son futur gendre ;

le tout dans le cadre enchanteur de Rome.

Tous les ingrédients étaient donc présents pour le chassé-croisé habituel des personnages entraînés dans des quiproquo et/ou empêtrés dans leurs contradictions. Mais malheureusement pour ce nouveau film, la recette ne prend pas complètement avec un scénario qui part dans tous les sens en trouvant le moyen d'être plutôt mou et convenu avec un humour manquant de ressort ; et ce n'est pas le fait d'y introduire un couplet sur la notoriété que tout homme chercherait inconsciemment ou pas à avoir qui va enlever une certaine déception à la vision du dernier Allen.

Reste alors pour se consoler le fait que Woody revienne devant la caméra ; ainsi que les interprétations assez réussies de Pénélope Cruz, Alec Baldwin et Roberto Benigni (qui ne serait pas égal à lui-même sans ses gesticulations)...

podcast

13/08/2012

.THE DICTATOR (audio)

La critique audio peut être écoutée  (durée : 1'47).

12/08/2012

.JANE EYRE

judie dench,mia wasikowska,michael fassbender,jamie bell,charlotte brontë,charlotte bronte,jane eyre,jane eyre audio

(film sorti en salles le 25.07.12)


Mrs Fairfax [Judie Dench] | Jane Eyre [Mia Wasikowska] |
Rochester [Michael Fassbender] | St-John Rivers [Jamie Bell]


NOTATION :judie dench,mia wasikowska,michael fassbender,jamie bell,charlotte brontë,charlotte bronte,jane eyre,jane eyre audio


Jane Eyre court comme une éperdue durant plusieurs jours avant d'être recueillie inconsciente dans la maison du pasteur St John Rivers.

Elle se reprend peu à peu mais son esprit continue de se tourner vers son passé récent à Thornfield et le plus ancien qu'elle a vécu dans un orphelinat où l'y a placée sa tante, ravie de s'en débarrasser malgré une promesse faite au mari défunt de s'en occuper aussi bien que leurs propres enfants.

L'on découvre alors, comment à sa sortie de l'institution ; elle se rend à Thornfield pour se présenter à Mrs Fairfax, intendante chargée de trouver une gouvernante pour la toute jeune Adèle dont le tuteur est aussi le maître des lieux : Edward Rochester.

A force de cotoyer ce dernier dans le domaine et bien qu'il ait un caractère ombrageux, Jane va finir par l'aimer ; sentiment qu'elle pense à sens unique car il n'est pas de même rang social et semble promis à Miss Ingram. Mais le comportement de Rochester sert peut-être à masquer un amour brûlant pour Jane ou à cacher un douloureux secret...

Que dire de ce film sinon qu'il suit plutôt scrupuleusement le roman de Charlotte Brontë en le synthétisant en deux heures (dont trente minutes de trop, mais une histoire "romantique" entraîne souvent ce genre de "débordements")...
Quant au casting ; il est en phase avec Mia Wasikowska interprétant une Jane Eyre dont la jeunesse, la franchise et l'âme pure la rendent fragile et Michael Fassbender campant parfaitement un Rochester fort et magnétique, devenu fragile par l'arrivée de Jane et le poids de son secret qui le rendent ténébreux...

Pas de surprise à attendre ici donc (si ce n'est le parti pris d'un début qui est presque la fin et justifie les flash-backs avant de rentrer dans le vif du sujet...)

podcast
 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu