Avertir le modérateur

01/02/2010

.RAPPEL des CRITIQUES du 01 au 31.01.10

Rappel des films que j'ai vus et critiqués durant le mois de janvier 2010 :

.REC 2
.AVATAR
.PAS SI SIMPLE
.GIGANTIC
.AGORA
.LA DAME DE TRÈFLE
.ESTHER
.BLACK DYNAMITE
.COMPLICES

31/01/2010

.RAPPEL DES NOTATIONS DE JANVIER

n4_final.jpg

.aucun film ce mois-ci

N3_FINAL.jpg

.AVATAR
.AGORA
.ESTHER
.BLACK DYNAMITE

n2_final.jpg

.PAS SI SIMPLE
.GIGANTIC
.COMPLICES

n1_final.jpg

.REC 2
.LA DAME DE TRÈFLE

20/01/2010

.AGORA (audio)

La critique audio peut être écoutée .

18/01/2010

.AGORA

Affiche-Agora.jpg

(film sorti en salles le 06.01.10)


Hypatie [Rachel Weisz] | Théon [Michael Lonsdale]


NOTATION :N3_FINAL.jpg


IV° siècle après JC : Hypatie est une brillante philosophe/astronome à la bibliothèque d'Alexandrie où elle enseigne à de jeunes hommes de bonne famille, quelque soit leur religion.

Davus son esclave est secrètement amoureux d'elle tandis qu'Oreste, un de ses élèves, affiche sa flamme au grand jour.

Survient bientôt le jour funeste où Théon, le père d'Hypatie appuie à mots couverts la volonté du conseil de tuer du "chrétien" dont la religion du dieu unique prend trop le dessus sur les multiples divinités romaines. Malheureusement (ou heureusement, au choix...), les chrétiens "avérés" sont beaucoup plus nombreux qu'imaginé et les voilà s'insurgeant et se dirigeant vers la bibliothèque où se sont courageusement retranchés les dignitaires à l'origine de la décision.
Pour couronner le tout, Rome finit par trancher : la bibliothèque doit être remise aux mains des chrétiens et tout doit rentrer dans l'ordre aussi vite que possible. Fin du premier acte.

Bibliothèque saccagée, Oreste converti au christianisme et devenu préfet alors qu'il s'opposait à l'époque de leurs études à Synesius un chrétien "de la première heure" qui lui est devenu évêque, Davus affranchi et devenu "fou de dieu" ; Hypatie continue toujours d'essayer de comprendre si la terre est ronde et la trajectoire qu'elle peut bien parcourir s'il était avéré qu'elle tourne (...) tandis que la religion devenue dominante prend un sale visage avec à sa tête l'évêque autoproclamé Cyrille, qui veut vider la ville de ses juifs avant de s'en prendre de façon à peine détournée au préfet de l'empire et à travers lui à la "païenne" Hypatie (ou l'inverse...), et ce n'est pas le "vieux frère" d'enseignement Synesius qui va soutenir Oreste...

Haa!! Les guerres de religion, la femme qui doit obéissance à son mari et sortir voilée, la religion qui adore se mêler de politique et déteste que la science puisse lui faire de l'ombre, imposer ses vues et régner par l'obscurantisme... Que des choses totalement inimaginables, n'est-ce pas ?

Si l'on n'aime pas les peplum, autant dire qu'il faut déjà passer son chemin.
Pour ce qui est de la reconstitution d'Alexandrie, c'est plutôt bien fait à grands renforts de bustes pharaoniques dont les têtes ont été martelées, sinon ça pourrait tout aussi bien être Rome.
Rachel Weisz tourne un peu en rond à chercher le mystère de la Terre qui bouge mais elle est dans l'ensemble crédible, même si elle ne se défend que bien mollement lorsqu'elle met en avant son rôle de tout le temps devoir tout (et se) remettre en question, contrairement à ce que veut imposer la nouvelle religion en place.

Pour le reste, du très bon divertissement.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu