Avertir le modérateur

28/12/2010

.DE VRAIS MENSONGES (audio)

La critique audio peut être écoutée .

24/12/2010

.DE VRAIS MENSONGES

Affiche-DeVraisMensonges.jpg

(film sorti en salles le 08.12.10)


Maddy [Nathalie Baye] | Emilie [Audrey Tautou] | Jean [Sami Bouajila]


NOTATION :n2_final.jpg


Emilie reçoit une lettre d'amour anonyme qu'elle lit et jette sous le nez de son auteur qui n'est autre que Jean, son employé à tout faire du salon de coiffure.

Sa mère déprimant depuis quatre ans que son mari l'a quittée, Emilie ne trouve rien de mieux que de récupérer au panier la lettre reçue afin de la recopier sur ordinateur et lui envoyer.
Mais voilà, le courrier est tellement beau dans ses tournures qu'elle en attend de prochains et Emilie va s'enferrer un peu plus dans le mensonge initial en écrivant d'autres plis et Maddy de retomber en déprime car ces nouvelles missives ne sont pas aussi poétiques et de passion retenue que la première.

Pour couronner le tout, une des enveloppes préparées par Emilie est mise directement dans la boite de Maddy par Jean qui n'a trouvé que cette solution puisqu'en manque de timbres ; les quiproquos vont pouvoir s'enchaîner et un mensonge en entraînant d'autres, Emilie ne va plus rien contrôler et Jean va découvrir en elle une personne beaucoup moins digne d'amour que le piédestal sur lequel il l'avait placée, ce qui va le rendre au fur et à mesure moins doux et réservé qu'à l'accoutumée.

Ressort humoristique souvent prévisible pour une comédie gentillette qui finit bien -ouf !- et n'aspire à rien d'autre qu'à faire passer un bon moment durant les fêtes, ce à quoi ce film arrive parfaitement.

27/05/2009

.COCO AVANT CHANEL

Affiche-CocoAvantChanel.jpg(sorti en salles le 22.04.09)

De la petite Gabrielle Chanel [Audrey Tautou] mise à l'orphelinat avec sa soeur Adrienne [Marie Gillain] jusqu'au début de sa reconnaissance dans le milieu de la mode, en passant par les cases "chanteuse de pseudo-cabaret" et  "petite couturière" pour gagner un maigre pécule.

Entre les deux ; forces démonstrations de la "volonté" d'y arriver de Coco, avec l'aide pas vraiment désintéressée de Balsan [Benoit Poelvoorde] riche propriétaire terrien et d'un anglais avec qui il est en affaire, Boy Capel [Alessandro Nivola] dont Coco tombera amoureuse et qui sera le seul à lui donner réellement un début de liberté "financière" et créatrice ; ainsi que d'Emilienne [Emmanuelle Devos], petite actrice qui lui confie la confection de chapeaux et lui donne envie de "voir plus loin".

Malgré -ou à cause- de la perte tragique de son seul amour, elle redoublera d'ardeur au travail (même le dimanche nous dit-on, ce qui par les temps qui courent doit plaire à certains...) afin d'être peut-être reconnue ; ce qui finira bien entendu par arriver au-delà de ses espérances.

Alors évidemment ; cette histoire "magique" de réussite "à la française" d'une orpheline qui en devenant adulte démontre une effronterie extraordinaire -surtout avec les hommes et les femmes qui croient que leur condition leur fait tout savoir, y compris ce qui est bon pour eux et les autres...-, s'habille en homme et est visionnaire en voulant libérer le corps de la femme de tous ses corsets -alors que l'on entame à peine le XXè siècle- est très mignonne.

Reste qu'Audrey Tautou et ses moues boudeuses sensées dévoiler un certain esprit contestataire donne surtout la fâcheuse impression d'avoir endossé un costume un peu trop grand pour elle, ce qui est dommage car tous les autres acteurs qui l'entourent sont plutot bons dans leurs rôles.

-----
NOTATION :

n2_final.jpg
 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu