Avertir le modérateur

20/05/2010

.MAMMUTH (audio)

La critique audio peut être écoutée .

17/05/2010

.MAMMUTH

Affiche-Mammuth.jpg

(film sorti en salles le 21.04.10)


Catherine [Yolande Moreau] | Serge "Mammuth" [Gérard Depardieu]


NOTATION :N3_final.jpg


Serge, la soixantaine, est employé dans un abattoir et aujourd'hui c'est son dernier jour de travail ; celui qui précède... la retraite après quarante-quatre ans ininterrompus de bons et loyaux services dans différents jobs... pas toujours déclarés.

Aiguillonné par sa concubine Catherine, il se rend à la caisse de retraite et découvre qu'il ne va pas pouvoir prétendre à une pension complète s'il n'est pas en mesure de trouver dix justificatifs de salaire -et donc de cotisations- pour des boulots qu'il avait effectués sans se préoccuper de la paperasse pour l'avenir (à l'époque, on trouvait si facilement une place après en avoir quittée une autre...).

Enfourchant sa vieille moto, il va donc sillonner la région en quête de ses ex-employeurs afin de récupérer les sésames nécessaires.
Mais son périple va bientôt devenir plus qu'une simple recherche de bulletins de paie au fur et à mesure de ses retrouvailles avec ceux qui furent ses patrons, mais également au gré de ses rencontres improbables au cours de son périple ainsi que des liens qu'il renoue avec de la famille ; sans compter que chevaucher sa bécane va ranimer le souvenir de son "unique" amour morte dans l'accident qu'ils ont eu sur ce même deux roues.

Qu'a-t-on fait de sa vie passée, que compte-t-on faire de sa nouvelle existence lorsque l'on franchit ce cap où un nouveau statut vous remet en question et faut-il l'accepter ou bien continuer d'adorer le passé et le regretter à chaque instant plutôt que d'aimer le présent et tout ce qui le compose afin de se forger un avenir ?

Dure question pour un Gérard Depardieu comme on aime le voir, de nouveau transcendé dans ce rôle, tout en finesse et fragilité ; et avec le concours d'une Yolande Moreau dont chaque apparition est toujours un moment magique et d'une Isabelle Adjani très fantômatique mais toujours aussi sublime.
Hormis la façon de filmer assez spéciale qu'affectionne Benoît Delépine ; on appréciera les habituelles touches d'humour dans des scènes tout aussi fortes que parfois iconoclastes telles le mort au rayon surgelés, les représentants de commerce dans le restaurant de l'hôtel ou encore Serge confronté à son ancien patron viticulteur campé par Siné...

Belle performance du "Gégé" national, à voir d'urgence et sans appréhension.

05/10/2009

.RIEN DE PERSONNEL

Affiche-RienDePersonnel.jpg

(film sorti en salles le 16.09.09)


Natacha [Mélanie Doutey] | Bruno [Jean-Pierre Darroussin] | Gilles [Denis Podalydès] | M. Muller [Pascal Greggory]


NOTATION : n1_final.jpg


L'entreprise pharmaceutique Muller organise un séminaire de coaching pour ses cadres ; au cours duquel nous allons suivre Bruno dont le CDD arrive à son terme, Natacha le coach qui voudrait être suffisamment notée pour progresser dans l'organigramme, Gilles le syndicaliste qui veut impliquer des collègues qui la jouent déjà très personnel.

Au milieu du séminaire, Natacha entend quelqu'un parler du rachat de l'entreprise par un concurrent et va en parler à Gilles. Le doute va s'installer, chacun pensant que l'autre au poste qu'il occupe ne pouvait qu'être au courant de la vente de la société.

L'idée de départ était bonne et l'on pensait que le sujet allait être creusé (chacun va-t-il tenter de sauver sa peau ?) mais, hormis le point de vue du syndicaliste qui se prend à faire une pré-sélection de ceux qui pourraient partir (!!) après une discussion avec le boss qui semble l'avoir retourné, il n'y a rien de très innovant dans ce scénario -pas trop long heureusement- où après des bribes de l'histoire vue par les trois personnages, on "rembobine" pour replacer chacune de leurs actions dans son contexte général, ce qui constitue la seule chose à peu près originale à un film dont la fin tourne un peu en eau de boudin.

09/01/2009

.LOUISE MICHEL

Affiche-LouiseMichel.jpg(sorti en salles le 24.12.08)

Louise Michel : ce n'est pas la biographie filmée de la célèbre anarchiste du début du XXè siècle ; mais plutôt l'histoire de deux paumés : Louise [Yolande Moreau], une travailleuse en usine qui se retrouve au chômage du jour au lendemain lorsque !e patron déménage toutes les machines nuitamment et Michel [Bouli Lanners], qui se prend pour un expert en sécurité pouvant aussi "jouer" au détective.

Louise ayant émis l'idée -entre collègues d'infortunes- de tuer le patron qui les a laissées "en carafe", décrète que ce sera Michel -qu'elle croise par pur hasard- qui effectuera la "basse œuvre" même si ce dernier n'a jamais tenu d'arme de sa vie,et donc encore moins tué quelqu'un...

On va donc suivre nos deux larrons -qui ne sont pas tout à fait ce que l'on croit qu'ils sont- de Picardie à Jersey en passant par Bruxelles au fur et à mesure de !eur escapade meurtrlère "obligée" (puisqu'ils découvrent à cette occasion les "joies" de la mondialisation où l'usine a été rachetée par des belges appartenant eux-mêmes à une holding dans un paradis fiscal anglo-normand...).

Un film totalement décalé [l'ouverture avec la crémation d'un patron au son de l'Internationale est déjà tout un poème...] assez "grinçant" sur le capitalisme à tout crin et son cortège "d'hommes d'affaires" qui jouent des "coups de poker" où les cartes sont les vies de sociétés... et de salariés ; le tout entrecoupé de l'histoire des deux "héros" qui luttent avec ce qu'ils sont, ce qu'ils ont été, ce qu'ils risquent de devenir... (et l'on ne parle pas de la fin...)

Yolande Moreau est toujours aussi géniale et Bouli Lanners plutôt étonnant.

Recommandé (?!) en cette période de crise.

-----
NOTATION :

n2_final.jpg
 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu