Avertir le modérateur

19/10/2012

.EXPENDABLES 2 : UNITÉ SPÉCIALE (audio)

La critique audio peut être écoutée  (durée : 1'08).

16/10/2012

.EXPENDABLES 2 : UNITÉ SPÉCIALE

expendables unité spéciale,expendables 2 unité spéciale audio,unite speciale

(film sorti en salles le 22.08.12)


Barney Ross [Sylvester Stallone] | Jean Vilain [Jean-Claude Van Damme] | Mister Church [Bruce Willis]


NOTATION :expendables unité spéciale,expendables 2 unité spéciale audio,unite speciale


Barney Ross et ses acolytes reviennent à peine d'une mission au cours de laquelle ils ont eu l'appui décisif de leur dernière jeune recrue Billy ; que Mister Church leur assigne pour mission d'aller récupérer un étrange boitier codé que seule la jolie Maggie est en mesure de briser, raison pour laquelle Church l'impose pour être du voyage.

La "promenade de santé" va s'arrêter lorsqu'ils croisent la route de Jean Vilain, qui tue l'un des leurs pour obtenir la boîte et mettre la dernière main à un plan démoniaque.

Nos "expendables" ; plus soudés que jamais et prêts à mourir pour venger leur compère, vont courir après Vilain quoi qu'il arrive. Heureusement, d'anciennes connaissances comme Trench ou Booker vont arriver au(x) bon(s) moment(s) pour les épauler dans certaines situations critiques...

Evidemment il y a de nombreuses incohérences dans l'action et le scénario n'est pas un travail d'orfèvre qui invite à la grande réflexion, mais le plaisir est grand à voir tous ces cabotins -pour beaucoup sortis de la naphtaline- qui se moquent d'eux-mêmes et font "tout péter" avec gourmandise...

Décidément, les "vieux" ont encore de la ressource et on n'est pas prêt de les enterrer... Vous en reprendrez bien un troisième volet ?

podcast

12/12/2010

.RED (audio)

La critique audio peut être écoutée .

09/12/2010

.RED

Affiche-Red.jpg

(film sorti en salles le 17.11.10)


Victoria [Helen Mirren] | Franck Moses [Bruce Willis] | Marvin [John Malkovich] | Joe [Morgan Freeman]


NOTATION :n2_final.jpg


Franck Moses jouit d'une retraite paisible mais très monotone et sans éclats, lorsqu'un beau jour des "nettoyeurs" transforment sa maison en tas de cendres afin d'être sûrs que son occupant se retrouve dans le même état.

Malheureusement pour eux, Franck était l'un des meilleurs agents que la CIA ait eu en activité et le fait qu'on ait cherché à le liquider va le mettre très en colère.
Il ne va donc avoir de cesse d'identifier le ponte qui veut son élimination en se servant des "ressources inépuisables" de son ancien employeur, et en connaître la raison.

Parcourant les USA en quête d'indices, il va également demander l'aide de trois anciens collègues trop ravis de se remettre dans le bain et le moins qu'on puisse dire est qu'ils n'ont pas perdu la main ; ce qui va en faire effectivement des R.E.D (Retraités Extrêmement Dangereux) pour l'Agence et le responsable qui doit les "neutraliser".

Une CIA qui veut éliminer des agents encombrants, une implication nauséabonde des Etats-Unis en Amérique du Sud, un "commanditaire" bien placé dans la sphère gouvernementale, un jeune agent ambitieux et pétri d'un idéal à peine émoussé qui est le portrait craché de Franck au même âge et découvre que les ordres et leurs motivations font que tout ne peut se résumer au cloisonnement amis/ennemis du pays ; tout ceci est loin de suffire à donner un film original, même en y ajoutant un soupçon d'humour et d'amour pour tenter de compenser.

Reste l'interprétation crédible des trois acteurs principaux qui font oublier que Morgan Freeman, pourtant présent sur l'affiche, apparait très peu dans l'histoire.

Bref ; une œuvre dans la moyenne qui se regarde agréablement mais sans étonnement, certaines situations étant facilement prévisibles.

15/11/2009

.CLONES (audio)

La critique audio peut être écoutée .

13/11/2009

.CLONES

Affiche-Clones.jpg

(film sorti en salles le 28.10.09)


Greer [Bruce Willis]


NOTATION :n2_final.jpg

Dans un monde où tout un chacun reste enfermé chez lui, vivant par procuration au travers de son clone attitré et personnalisé ; voila qu'arrive l'improbable : un homme "assassine" un clone.

Problème : en "tuant" le clone, l'humain qui le "guidait" est mort également, et il se trouve que le défunt était le fils du professeur ayant créé voila une quinzaine d'années ces merveilleux clones qui font que la vie est devenue si lisse et tranquille.

Chargé de l'enquête avec une collègue, Greer qui poursuit un suspect via son clone, l'oblige à s'aventurer dans une zone non contrôlée habitée par des humains refusant le clonage ; le double finit à son tour abattu.

Greer va donc devoir lutter contre sa propre peur d'aller dans la rue, afin de poursuivre une enquête qui va changer de nature lorsqu'il va réaliser que la personne derrière tout ça ne veut rien de moins qu'éradiquer tous les clones sans se préoccuper des humains connectés derrière, risquant donc de les tuer simultanément.

Greer va-t-il pouvoir laisser faire alors qu'il espère toujours regagner sa femme, cloîtrée dans leur appartement et avec qui il n'a de conversations -avortées- que par le biais de... son clone ?

Les avatars que l'on peut modeler selon les qualités physiques et/ou intellectuelles que l'on aimerait avoir plutôt que par des éléments de sa propre personnalité et se cacher derrière, interrompre une conversation si elle nous fatigue ou ne nous amuse plus, ne pas risquer des coups ou la mort grâce à son double électronique ; voila qui rappelle étrangement les mondes virtuels où l'on se plait de plus en plus à plonger.
Hormis cette fable, rien de très original dans une histoire policière somme toute moyenne où Bruce Willis ne force pas son talent...

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu