Avertir le modérateur

10/06/2011

.LE GAMIN AU VÉLO (audio)

La critique audio peut être écoutée .

07/06/2011

.LE GAMIN AU VÉLO

Affiche-LeGaminAuVelo.jpg

(film sorti en salles le 18.05.11)


Samantha [Cécile de France] | Cyril [Thomas Doret] | le père [Jérémie Rénier]


NOTATION :n2_final.jpg


Cyril a 12 ans, il a été mis en institution par son père sans aucune explication de sa part. Autant dire que chaque instant est un motif de fugue pour aller en quête de ce père parti sans laisser d'adresse et qui ne prend jamais de ses nouvelles, fut-ce par téléphone.

C'est alors que Samantha, une coiffeuse qu'il a déjà croisée lors d'une escapade mouvementée dans son ancien immeuble vient le voir pour lui rendre le vélo que lui avait offert... son père.

Il va alors s'accrocher à elle comme à une bouée de sauvetage, espérant qu'elle va accepter de le prendre chez elle le week-end et pourquoi pas l'aider à retrouver la trace de son père.
Mais souvent en colère et cherchant de l'attention et de l'amour, Samantha saura-t-elle s'y prendre avec Cyril ; sans quoi celui-ci risque bien de s'attacher à un pseudo grand frère sorti de la même institution, qui vit dans le quartier et feint de lui montrer de l'intérêt pour le pousser vers des sentiers périlleux pour son jeune âge.

Jérémie Rénier en père complètement inapte à une quelconque charge parentale ne fait que passer, et c'est aussi bien puisqu'il est infichu de donner à Cyril -et à nous par la même occasion- une raison valable logique à ce désintérêt total pour son fils.
Thomas Doret en Cyril combatif et nerveux est crédible et touchant, tout comme une Cécile de France -sans fards- qui voudrait bien lui prodiguer de la tendresse mais ne sait pas trop par quel bout prendre ce gamin tombé chez elle pour parvenir au moins à un début de confiance.

Il n'en reste pas moins que ce film trouve le moyen d'avoir des longueurs, et l'on se demande s'il faut se féliciter ou regretter que les frères Dardenne arrivent à tenir la durée d'1h30 avec un scénario qui se résume à un confetti et une fin en eau de boudin...

10/02/2011

.AU-DELÀ (audio)

La critique audio peut être écoutée .

.AU-DELÀ (audio)

La critique audio peut être écoutée .

07/02/2011

.AU-DELÀ

Affiche-AuDela.jpg

(film sorti en salles le 19.01.11)


Marie [Cécile de France] | George [Matt Damon]


NOTATION :n2_final.jpg


A Paris, Marie se remet difficilement de l'expérience qui veut qu'elle ait vu ce qui nous attendrait après notre décès alors que tout le monde la donnait aux nombre des morts "rendus" par l'eau après le tsunami qui a déferlé sur son lieu de villégiature.

A Londres, Markus ne veut pas être enlevé à la garde de sa mère droguée et il obéit à son jumeau Jason lorsque ce dernier est renversé par une voiture.

A San Francisco ; George travaille en usine pour oublier son ancien métier de médium qu'il considère comme une malédiction l'empêchant de fonder une famille car dès qu'il touche les mains de quelqu'un, il voit les proches défunts de son vis-à-vis et entre en contact avec eux, ce qui lui fait connaitre des détails "intimes" que ses interlocuteurs auraient peut-être préféré cacher.

George fuyant son frère qui se sert de lui pour monnayer son "don" et Marie ayant enfin trouvé à faire éditer le livre/témoignage qu'elle a écrit sur son histoire et la possibilité d'un ailleurs après notre vie terrestre vont alors se croiser au cours d'un salon du livre londonien où déambule un Markus désorienté par la perte de son frère et qui cherche désespérément un moyen d'être en liaison avec lui pour lui parler et être rassuré.

Croyant ou pas, certaines personnes peuvent effectivement vouloir savoir ce qu'il y a après notre mort et essayer de se convaincre que tout n'est pas fini mais continue d'une autre façon.
Cela ne suffit malheureusement pas à faire un film, ce que semble avoir compris Clint Eastwood, mais à nous diluer le rapport de ces trois personnages à la mort dans trois histoires annexes d'intérêt inégal, le plaisir en est un peu gâché... sans compter l'épilogue qui est pour le moins "gnangnan".

On suivra malgré tout le film dans son intégralité rien que pour la "tranche de vie" du jeune Markus confronté à la disparition de son autre lui-même qui est plutôt émouvante...

.AU-DELÀ

Affiche-AuDela.jpg

(film sorti en salles le 19.01.11)


Marie [Cécile de France] | George [Matt Damon]


NOTATION :n2_final.jpg


A Paris, Marie se remet difficilement de l'expérience qui veut qu'elle ait vu ce qui nous attendrait après notre décès alors que tout le monde la donnait aux nombre des morts "rendus" par l'eau après le tsunami qui a déferlé sur son lieu de villégiature.

A Londres, Markus ne veut pas être enlevé à la garde de sa mère droguée et il obéit à son jumeau Jason lorsque ce dernier est renversé par une voiture.

A San Francisco ; George travaille en usine pour oublier son ancien métier de médium qu'il considère comme une malédiction l'empêchant de fonder une famille car dès qu'il touche les mains de quelqu'un, il voit les proches défunts de son vis-à-vis et entre en contact avec eux, ce qui lui fait connaitre des détails "intimes" que ses interlocuteurs auraient peut-être préféré cacher.

George fuyant son frère qui se sert de lui pour monnayer son "don" et Marie ayant enfin trouvé à faire éditer le livre/témoignage qu'elle a écrit sur son histoire et la possibilité d'un ailleurs après notre vie terrestre vont alors se croiser au cours d'un salon du livre londonien où déambule un Markus désorienté par la perte de son frère et qui cherche désespérément un moyen d'être en liaison avec lui pour lui parler et être rassuré.

Croyant ou pas, certaines personnes peuvent effectivement vouloir savoir ce qu'il y a après notre mort et essayer de se convaincre que tout n'est pas fini mais continue d'une autre façon.
Cela ne suffit malheureusement pas à faire un film, ce que semble avoir compris Clint Eastwood, mais à nous diluer le rapport de ces trois personnages à la mort dans trois histoires annexes d'intérêt inégal, le plaisir en est un peu gâché... sans compter l'épilogue qui est pour le moins "gnangnan".

On suivra malgré tout le film dans son intégralité rien que pour la "tranche de vie" du jeune Markus confronté à la disparition de son autre lui-même qui est plutôt émouvante...

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu