Avertir le modérateur

20/08/2011

.CARS 2 (audio)

La critique audio peut être écoutée .

17/08/2011

.CARS 2

Affiche-Cars2.jpg

(film sorti en salles le 27.07.11)


avec les voix de Michael Caine [Finn McMissile] | Owen Wilson [Flash McQueen]


NOTATION :n2_final.jpg


Après une entrée en matière surprenante avec Finn McMissile, agent secret anglais qui cherche à fuir les ennemis parmi lesquels il s'est infiltré sur une plate-forme pétrolière ; revoilà Flash McQueen obligé de prendre part à un nouveau concours du bolide le plus rapide du monde sponsorisé par le milliardaire Sir Axlerod afin de promouvoir un carburant propre, et qui prend le risque d'amener dans ses bagages son copain le "dépanneur" Martin.

Mais Martin, jamais sorti de Radiator Springs, a beaucoup de mal à se familiariser avec les coutumes des pays visités et de plus ; à la première étape du Grand Prix, un quiproquo fait croire à Fin McMissile que Martin est son contact des services secrets américains, ce qui va l'embarquer dans de sérieux ennuis en perspective.

Le côté un peu benêt de Martin ne va-t-il pas faire capoter une mission d'espionnage bien délicate où les concurrents du Grand Prix commencent à être victimes d'explosion en chaînes ?

On attendait avec impatience la suite du premier opus. Autant le dire tout de suite, les créateurs s'en sont donnés à cœur joie pour fêter les 25 ans de Pixar en reproduisant tout un tas de voitures mythiques actrices de ce film pour lequel ils ont un peu vite oublié qu'il est souvent vu en famille. Et si petits -et grands- garçons seront ravis de voir des courses de "monstres" automobiles terrains d'une histoire d'espionnage, l'intérêt des petites -et grandes- filles sera peut-être émoussé par tant de vrombissements et de pétarades.

On sera par ailleurs très déçu(e) -ou ravi(e)- de constater que Martin à la prépondérance du héros sur McQuinn dans cet épisode où l'inventivité est tout de même au rendez-vous.

Reste un fond d'histoire d'amitié et de très belles images de synthèse de plus en plus sophistiquées -auxquelles la 3D n'apporte rien- ; avec l'alibi du voyage passant par le Japon, la France, l'Italie et Londres pour revisiter les monuments les plus connus de ces villes qui subissent un "lifting" leur donnant des formes ressemblant étrangement à... des voitures !!

Pour un éventuel "Cars 3", il faudrait malgré tout un scénario un peu plus digeste pour éviter une sortie de piste intempestive.

29/01/2011

.HARRY BROWN (audio)

La critique audio peut être écoutée .

26/01/2011

.HARRY BROWN

Affiche-HarryBrown.jpg

(film sorti en salles le 12.01.11)


l'inspecteur Alice Frampton [Emily Mortimer] | Harry Brown [Michael Caine]


NOTATION :n2_final.jpg


Harry Brown est un vieux monsieur dont la femme lutte à l'hôpital contre un cancer qui a le dessus et dont l'ami avec lequel il joue aux échecs au pub a une frousse bleue des jeunes désoeuvrés qui jouent aux caïds dans cette cité où les barres HLM sont en bordure d'une voie rapide, formant un "no man's land" où plus aucun service public ne met les pied, pas plus que les forces de l'ordre (ça ne vous rappelle rien ?!...)

Lorsque coup sur coup ; Harry préfère contourner le souterrain où boivent et se droguent les jeunes et faire ainsi un long détour qui ne lui permet pas d'arriver à temps à l'hôpital pour pouvoir dire au revoir à son épouse avant qu'elle ne s'éteigne, la police lui annonce le "meurtre" de Leonard tout en relâchant les suspects faute de preuves et qu'il se fait agresser de nuit à la sortie du pub par un junkie qui veut les quelques billets restants dans son porte-monnaie ; le moins que l'on puisse dire est que certains n'auront pas compris suffisamment tôt qu'il ne faut pas réveiller un retraité en qui un ancien marine dort... il va décider de retrouver les assassins de son ami et par la même occasion nettoyer la cité à coups de flingues là où d'autres préfèreraient un nettoyeur haute pression bien connu...

Les anglais ne s'embarrassent pas de considération et appellent un chat un chat, ce qui donne ici un film pas vraiment subtil même s'il assène quelques vérités crues ; où la police est loin d'avoir le beau rôle et où Michael Caine, pourtant acteur de qualité, peine à trouver ses marques avec ce personnage d'ex-soldat atteint d'emphysème conservant un flegme "so british" ; donnant à l'ensemble une tonalité qui peine à sonner toujours juste. Dommage.

Les inconditionnels de Michael Caine seront malgré tout contents de le retrouver dans un rôle un peu plus consistant que celui de "majordome" de Bruce Wayne alias Batman pour ne citer que cet exemple...

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu