Avertir le modérateur

22/04/2010

.MY OWN LOVE SONG (audio)

La critique audio peut être écoutée .

19/04/2010

.MY OWN LOVE SONG

Affiche-MyOwnLoveSong.jpg

(film sorti en salles le 07.04.10)


Jane [Renee Zellweger] | Joey [Forest Whitaker] | Caldwell [Nick Nolte]


NOTATION :N3_FINAL.jpg


Jane fut une chanteuse plutôt réputée, mais aujourd'hui elle est paraplégique en fauteuil roulant et rumine le passé en ne sortant plus que rarement de chez elle.

Elle n'a plus qu'un seul contact avec l'extérieur, dont elle a fait connaissance au département psychiatrique de l'hopital où elle avait été admise : Joey, ancien pompier qui a vu partir en fumée sa maison avec femme et nièce. Depuis, il parle à des fantômes et des anges qu'il dit voir et désire approcher au plus près.

Ces deux vies brisées s'épaulent et se réconfortent jusqu'au jour où Joey, qui souhaite assister à la conférence d'un auteur parlant... des anges et qui lui aussi en aurait vus, emmène Jane en périple car il a découvert par hasard un courrier non ouvert que lui a adressé Devon, dix ans ; le fils confié à une famille depuis l'accident de Jane.

Au cours de ce périple qui doit les mener à Bâton-Rouge ; ils vont croiser trois personnes qui vont leur redonner confiance en eux-mêmes, tous s'entraidant, et au final Jane interprétera sa plus belle et personnelle chanson d'amour à la vie et à son enfant, retrouvant enfin le sourire sous l'oeil bienveillant de celui qui aura un peu été son "ange gardien" : Joey.

Que dire de plus sur l'histoire : simple, elle parle d'elle-même ; interprétée avec justesse et brio par une Renee Zellweger sans fards -mais pas sans talent, loin de là...- et un Forest Whitaker toujours aussi touchant et extraordinaire, le bref passage d'un Nick Nolte un peu déjanté, le tout rythmé par une musique de Bob Dylan.

La vie est belle finalement, et si vous n'êtes pas de cet avis ; vous y viendrez sûrement après avoir vu ce film.

07/07/2008

.AU BOUT DE LA NUIT

611580587.jpg(sorti en salles le 25.06.08)

Tom Ludlow est un des flics les plus compétents de la police de Los Angeles, c'est sûrement parce qu'il n'hésite pas à franchir les limites de la légalité pour que "force reste à la loi" ; et de toute façon son supérieur Jack Wandler le couvre systématiquement.

Tout semble aller bien puisqu'après avoir dégommé à lui tout seul quatre membres d'un groupe surnommé "les coréens" et sauvé par la même occasion deux jumelles qui avaient été enlevées et vouées à se retrouver en vidéos sur des sites pédophiles, il en sort comme "héros" et sa brigade profite des "bonnes retombées" médiatiques et hiérarchiques ; son chef y gagnant même un galon de commandant.

Mais voila : après avoir pris de tels risques et avoir été blessé, il se trouve nez-à-nez à l'hopital avec le capitaine Gibbs de l'IGS locale qui tente de lui soutirer -peu finement- la vérité sur le déroulement de cette libération éclair.

Ensuite tout se gâte : tête brûlée et ayant entendu des collègues faire des allusions sur le fait que Terrence Washington -celui qui fut à une époque son meilleur pote- a "bavé" sur son compte à l'IGS, il a la mauvaise idée de le suivre jusqu'à un magasin où l'ancien ami s'est arrêté pour faire des courses.
Alors qu'ils s'apprêtent à en venir aux mains, ils sont victimes d'un mitraillage en règle dont Terrence ne sort pas vivant.

Il devient donc le premier suspect pour l'IGS qui l'entend déclarer qu'il n'y avait que deux tireurs alors que le cadavre criblé de balles révèle qu'il y avait 3 calibres différents ; et en l'absence de la vidéo de surveillance que le capitaine Wandler a conseillé à Tom d'escamoter... notre flic est un peu pris dans ses propres filets.

Tom toujours aussi têtu malgré sa "mutation temporaire" au service des plaintes, se "met dans la poche" un jeune flic qui, d'abord réticent, le suit dans son enquête et va l'aider à progresser vers la vérité.

Tom, impulsif et pas très réfléchi, finira tout de même par résoudre l'énigme (en ayant fait le vide par la même occasion à chaque maillon de la chaine) et remontera jusqu'à celui qui tirait les ficelles.

Des flics pas forcément "clean", qui s'épaulent en paroles et en acte mais non sans arrières pensées... la justice et la loi ne sont pas forcément là où l'on pourrait penser les trouver.

Le scénario est basé sur un roman de James Ellroy, d'où une certaine complexité dans l'intrigue et on peut être parfois "largué" au cours de l'histoire, mais il y a vite une indication qui vous remet sur les rails.

Et puis on ne va pas cracher sur du cinéma qui fait travailler les méninges et qui est porté par un duo de très bons acteurs : Forest Whitaker et Keanu Reeves.
En prime, vous apercevrez Hugu Laurie -sans canne- dans un rôle qui le change de Dr House...


-----
NOTATION :

1950189633.jpg
 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu