Avertir le modérateur

01/07/2011

.L'AFFAIRE RACHEL SINGER (audio)

La critique audio peut être écoutée .

28/06/2011

.L'AFFAIRE RACHEL SINGER

Affiche-LaffaireRachelSinger.jpg

(film sorti en salles le 15.06.11)


Rachel [Helen Mirren] | Rachel jeune [Jessica Chastain] | David jeune [Sam Worthington]


NOTATION :n2_final.jpg


1995 : alors que le passé de Rachel lui colle à la peau et que sa fille s'apprête à publier un livre racontant l'exploit qu'elle a effectué trente ans auparavant, voilà que ses souvenirs remontent violemment à la surface avec le retour surprise de son ex-coéquipier David qui souhaite la voir et lui parler.

C'est alors l'occasion de replonger en 1965, lorsqu'elle débarque à Berlin-Est en fraiche agent du Mossad pour rejoindre David et Stephan, deux collègues avec lesquels elle va devoir enlever le chirurgien de Birkenau afin de le faire comparaître devant un tribunal israélien.
Au danger d'être dénoncés ou repérés par les soviétiques, leur jeune âge -ils ont alors entre vingt-cinq et trente-cinq ans- ne les fait pas douter du succès de leur mission pour la gloire de leur pays qui a lui-même besoin de se forger des héros afin de se bâtir et se consolider.

Naturellement, rien ne va se passer comme prévu et ils vont devoir se résoudre -difficilement- à travestir la vérité pour leur hiérarchie et parler désormais d'une même voix pour les générations suivantes qui les écoutent en héros.
Mais même bien verrouillé par leurs initiateurs, un mensonge n'étouffe jamais complètement la vérité qui risque d'éclater aux yeux du monde trente ans plus tard au fin fond de l'Ukraine.

Pour son peuple, sa fille et David ; Rachel va-t-elle affronter son destin et payer ainsi la dette qu'elle a avec l'Histoire ?

Film d'inégale qualité dont on préférera la partie berlinoise avec la psychologie de trois jeunes gens enfermés dans l'attente de l'action, avec leurs idéaux et leurs désirs amoureux qu'ils expriment -ou pas- ; puis leurs convictions peut-être ébranlées lorsqu'ils ne peuvent s'empêcher d'écouter -voire de dialoguer- avec le boucher nazi qu'ils doivent garder dans l'appartement après l'échec de l'opération.
L'idée de "rédemption" avec Rachel qui revit presque le même événement à trente ans d'intervalle est une bonne idée, malheureusement mise en scène et jouée de façon un peu outrancière.

Helen Mirren et Sam Worthington font plutôt pâle figure dans leurs rôles respectifs, compensé par une Jessica Chastain qui s'en sort mieux dans l'interprétation d'une Rachel jeune qui doit composer avec ses forces et ses faiblesses.

A voir à défaut de mieux...

12/12/2010

.RED (audio)

La critique audio peut être écoutée .

09/12/2010

.RED

Affiche-Red.jpg

(film sorti en salles le 17.11.10)


Victoria [Helen Mirren] | Franck Moses [Bruce Willis] | Marvin [John Malkovich] | Joe [Morgan Freeman]


NOTATION :n2_final.jpg


Franck Moses jouit d'une retraite paisible mais très monotone et sans éclats, lorsqu'un beau jour des "nettoyeurs" transforment sa maison en tas de cendres afin d'être sûrs que son occupant se retrouve dans le même état.

Malheureusement pour eux, Franck était l'un des meilleurs agents que la CIA ait eu en activité et le fait qu'on ait cherché à le liquider va le mettre très en colère.
Il ne va donc avoir de cesse d'identifier le ponte qui veut son élimination en se servant des "ressources inépuisables" de son ancien employeur, et en connaître la raison.

Parcourant les USA en quête d'indices, il va également demander l'aide de trois anciens collègues trop ravis de se remettre dans le bain et le moins qu'on puisse dire est qu'ils n'ont pas perdu la main ; ce qui va en faire effectivement des R.E.D (Retraités Extrêmement Dangereux) pour l'Agence et le responsable qui doit les "neutraliser".

Une CIA qui veut éliminer des agents encombrants, une implication nauséabonde des Etats-Unis en Amérique du Sud, un "commanditaire" bien placé dans la sphère gouvernementale, un jeune agent ambitieux et pétri d'un idéal à peine émoussé qui est le portrait craché de Franck au même âge et découvre que les ordres et leurs motivations font que tout ne peut se résumer au cloisonnement amis/ennemis du pays ; tout ceci est loin de suffire à donner un film original, même en y ajoutant un soupçon d'humour et d'amour pour tenter de compenser.

Reste l'interprétation crédible des trois acteurs principaux qui font oublier que Morgan Freeman, pourtant présent sur l'affiche, apparait très peu dans l'histoire.

Bref ; une œuvre dans la moyenne qui se regarde agréablement mais sans étonnement, certaines situations étant facilement prévisibles.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu