Avertir le modérateur

22/12/2011

.CARNAGE (audio)

La critique audio peut être écoutée .

19/12/2011

.CARNAGE

Affiche-Carnage.jpg

(film sorti en salles le 07.12.11)


Penelope [Jodie Foster] | Nancy [Kate Winslet] | Michael [John C. Reilly] | Alan [Christoph Waltz]


NOTATION :jodie foster, kate winslet, carnage, carnage audio,


Alors que deux garçons de onze ans se sont fâchés pour un rien et que l'un a agressé violemment l'autre ; les parents de "l'offenseur" se rendent chez ceux de "l'offensé", à la demande de ces derniers afin de régler le problème rapidement et de façon civilisée.

Mais le vernis va vite craquer et, sous les bonnes manières, des comportements et des réflexions plus ou moins anodines vont faire réagir chacun des parents avec plus d'agressivité ; les reproches des uns et des autres devenant cinglants avec une force accrue tout en se déplaçant sur un terrain qui n'a plus grand chose à voir avec l'objet premier de la rencontre.

Entre déballages et règlements de comptes, où va s'arrêter le carnage ; alors que les deux enfants ont oublié le sujet de leur dispute et sont déjà redevenus copains ?

Roman Polanski transpose ici le sujet plutôt banal tiré d'une pièce de Yasmina Reza où tout se joue dans le salon d'un appartement new-yorkais, mais son choix des acteurs fait mouche : ils sont tout à fait à l'aise et convaincants, avec une mention particulière pour l'interprétation brillante tant de Jodie Foster que de Kate Winslet (raison du 3è clap...).

A voir sans crainte et sans ennui, malgré le huis clos...

28/10/2011

.WE NEED TO TALK ABOUT KEVIN (audio)

La critique audio peut être écoutée .

25/10/2011

.WE NEED TO TALK ABOUT KEVIN

we need to talk about kevin,we need to talk about kevin audio,

(film sorti en salles le 28.09.11)


Eva [Tilda Swinton] | Franklin [John C. Reilly]


NOTATION :we need to talk about kevin,we need to talk about kevin audio,


Lorsqu'Eva se réveille difficilement après une nuit agitée due aux médicaments et à l'alcool, elle découvre sa maison et sa voiture victimes de jets de peinture couleur rouge sang. Lorsqu'elle sort faire ses courses ou va à un entretien pour trouver un boulot, elle se fait agresser verbalement et physiquement dans la rue ou dans les boutiques.

De quoi la rend-on indéfiniment responsable et que cherche-t-elle à oublier ? Simplement d'être la mère d'un assassin qui s'est "déchaîné" à la veille de son seizième anniversaire.
La culpabilité la plonge dans ses souvenirs, la faisant remonter à la naissance de Kevin afin d'essayer d'identifier ce qui a "déraillé" chez leur fils, à moins que ce ne soit la désertion en rase campagne de son mari et elle-même face à leur rôle de parents ; ou encore tout bêtement de cet enfant qu'elle n'a pas désiré ou à qui elle n'a seulement pas su montrer un minimum d'attention et d'amour maternel ?

La réponse n'est pas évidente, Kevin ne sachant pas plus expliquer le motif de son "coup de folie" deux ans après les faits face à celle qui l'a mis au monde et vient le voir régulièrement en prison.
On tentera alors de se forger sa propre opinion sur le sujet, en suivant Tilda Swinton qui donne toute la mesure de son talent dans ce film noir aux allers-retours incessants entre la mère froide et désemparée d'avant le drame et celle d'aujourd'hui, qui doit en plus porter le poids de l'expiation de la faute "commune".

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu