Avertir le modérateur

23/11/2009

.2012 (audio)

La critique audio peut être écoutée .

20/11/2009

.2012

Affiche-2012.jpg

(film sorti en salles le 11.11.09)


Katie [Amanda Peet] | Jackson Curtis [John Cusack] | le Président américain [Danny Glover]


NOTATION :n2_final.jpg


2009 : un scientifique américain vient voir un ami et collègue indien lui démontrant une activité inquiétante de la terre dont le noyau aurait tendance à "surchauffer".
Bizarrement, le gouvernement américain alerté commence à réagir assez vite avec certains de ses homologues, suivant ainsi des prévisions faites par de savants calculs et l'aide d'ordinateurs ; pas exempts d'erreurs puisque si la catastrophe est à peu près fixée pour 2012, la date précise est un peu... "fluctuante".

2012 : Jackson Curtis en week-end de camping avec ses enfants ne trouvent pas bizarre le lac asséché qu'ils étaient venus voir, ni leur arrestation par des militaires armés jusqu'aux dents ; et il reste tout aussi zen lorsqu'un gars animateur de radio locale lui prédit la fin du monde pour bientôt. Mais voila qu'au magasin du coin, il voit à la télé une info sur un supermarché disparu dans une faille géante qui s'est ouverte : celui où son ex-femme et les gosses vont faire les courses !

Devenu soudain intelligent lorsqu'une secousse plus forte que les autres se produit ; il court chercher Kate et son nouveau compagnon Gordon ainsi que les enfants, juste avant que leur maison disparaisse à son tour dans les entrailles de la terre. Ca va donc être à partir de cet instant une course contre la montre car tout disparait sous leurs pas, où qu'ils soient.
En parallèle, nous voyons un richissime russe -qui employait de temps en temps Jackson comme chauffeur- tenter de se rendre dans l'endroit secret où les plus riches doivent rejoindre nos gouvernants qui embarqueront dans des vaisseaux protecteurs qui feront d'eux les "élus" sauvés de la fin du monde.

Beaucoup d'effets spéciaux de dévastations (avec malgré tout quelques problèmes d'échelle des maquettes de temps à autre, un porte-avion étant cinq fois plus grand que la maison blanche par exemple...), des sortes d'arches où n'embarqueront que des pourris : des politiciens (ils se sortent vraiment de tout ceux-là !) qui n'ont eu aucun scrupule à cacher la situation à leurs "con(s)citoyens" et des richards ayant monnayé leur survie (bon, leur argent a servi à bâtir les vaisseaux tout de même...), le tout avec un peu d'amour et d'humour ; il n'y a pas un seul instant de répit pour le spectateur.

Un bémol : si la Terre "a la fièvre" et que les lacs déssèchent, il parait difficile de penser que les mers subsistent et créent des tsunamis... la planète devrait tout simplement exploser, mais il faut bien qu'il y ait des survivants pour une fin optimiste : quel dommage !!

06/06/2008

.GRACE IS GONE

1485465096.jpg(sorti en salles le 28.05.08)

Stanley est marié avec Grace, sergent de l'armée américaine envoyée en Irak.

Le malaise qu'il traîne avec lui -avoir été viré de l'armée pour déficience visuelle- et ne pas pouvoir être aux yeux de sa famille et des autres un valeureux militaire prêt à défendre sa patrie, se trouve amplifié lorsque deux gradés sonnent à sa porte pour lui annoncer la mauvaise nouvelle : sa femme a été l'une des victimes de la situation chaotique qui existe à Bagdad.

Comment surmonter cette disparition et surtout comment l'annoncer à leurs deux filles Heidi (13 ans) et Dawn (8 ans) ?

Stan décide de les emmener "en voyage" (en fait pour une destination dont on ne sait pas au début si elle existe car c'est le choix de Dawn : aller au jardin enchanté).

Heidi trouve bien tout ça bizarre et découvre des éléments (interrogation du répondeur de la maison où elle entend les messages laissés par... leur père  parlant à son épouse ou professeur bien compatissante lorsqu'elle appelle pour prévenir de son absence à l'école par exemple) mais elle  n'en a pas l'utilité pour faire le lien (et comment pourrait-elle l'imaginer ?)

L'on suit leur périple à travers le pays, mais il prend presque fin qu'il n'a pas encore réussi à leur avouer la vérité.

Comme l'avait dit Dawn après une journée à s'amuser au jardin enchanté : "j'ai fait tout ce que je voulais faire, rentrons" ; leur père finira par faire ce qu'il voulait faire en initiant  ce "road-movie" et enfin leur annoncer le décès.

Le choix des mots justes et la maturité de ses deux filles les aideront à être plus forts dans l'adversité.

Le désarroi de la perte d'un être cher est ici montré très sobrement avec un John Cusack (également producteur) assez étonnant, tout comme les deux jeunes actrices d'ailleurs ; le tout agrémenté d'une musique écrite par un certain... Clint Eastwood.


-----
NOTATION :

1123585260.2.jpg
 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu