Avertir le modérateur

11/03/2012

.SHERLOCK HOLMES : JEU D'OMBRES (audio)

La critique audio peut être écoutée  (durée : 1'19).

21/02/2012

.SHERLOCK HOLMES : JEU D'OMBRES

Affiche-SherlockHolmes2JeuDOmbres.jpg

(film sorti en salles le 25.01.12)


Sim [Noomi Rapace] | Holmes [Robert Downey Jr] | Watson [Jude Law]


NOTATION :n2_final.jpg


Alors que Watson s'apprête à se marier ; Holmes poursuit de discrètes filatures pour être certain de qui se cache derrière une série d'attentats à la bombe à travers l'Europe et y mettre fin tout en prouvant la culpabilité du professeur Moriarty et l'arrêter définitivement par la même occasion.

Mais Moriarty a toujours un ou deux coups d'avance sur Holmes qui ne semble pas deviner le but ultime d'un coriace adversaire qui l'envoie sur de fausses pistes après avoir tenté de supprimer son cher Watson et celle qui est devenue sa femme...

La fin du précédent volet sentait la suite, avec pour perspective un combat brillant entre le cerveau du mal personnifié et celui de la loi et de la justice.

On reste malheureusement un peu sur notre faim avec certes beaucoup de rebondissements, de l'action dans chacun des pays qu'ils traversent mais par pitié ; arrêtons avec ces ralentis énervants à tout propos tant dans les bagarres que les courses poursuites en passant par les trajectoires des différents engins de morts tirés tout au long du film. De plus, le rôle de Watson est -pour cause- réduit à la portion congrue et Noomi Rapace n'est qu'un faire valoir de Robert Downey Jr à qui l'on ne reprochera pas d'être dans son personnage de Holmes...

Mais au final, l'on est beaucoup moins enthousiaste lorsque la dernière minute laisse entrevoir la possibilité d'un troisième épisode à venir...

03/01/2012

.HUGO CABRET (audio)

La critique audio peut être écoutée .

31/12/2011

.HUGO CABRET

ben kingsley,sacha baron cohen,jude law,hugo cabret, hugo cabret audio,

(film sorti en salles le 14.12.11)


Méliès [Ben Kingsley] | le chef de gare [Sacha Baron Cohen] | le père de Hugo [Jude Law]


NOTATION :ben kingsley,sacha baron cohen,jude law,hugo cabret, hugo cabret audio,


Depuis la mort de son père qui lui avait promis de remettre en état de marche un automate trouvé dans le musée où il travaillait, Hugo Cabret vit désormais dans un réduit de la gare dont il remonte les horloges en lieu et place de son oncle toujours en vadrouille pour descendre une mauvaise bouteille.

Son temps libre, il le passe à essayer de continuer l'œuvre de son père en dérobant des outils à un boutiquier qui répare des jouets. Mais voilà que ce dernier le surprend, lui confisque le carnet "hérité" de son père et l'oblige à travailler de ses mains pour le rembourser.

Aidé par la jeune fille de l'irrascible commerçant pour récupérer le précieux livret, Hugo va devoir décrypter une énigme que finira par lui révéler l'automate et qui lui fera découvrir un fabuleux secret...

Martin Scorsese nous offre ici un bien bel hommage aux frères Lumière inventeurs du cinéma et à celui qui a perçu la possibilité d'en faire du divertissement : Georges Méliès; dont de nombreux extraits de leurs films s'insèrent judicieusement entre des scènes étonnantes reproduites et dont l'inspiration n'est pour le coup pas difficile à deviner.

Images étudiées et travaillées retranscrivant une certaine poésie, un Sacha Baron Cohen dans un registre plutôt étonnant de chef de gare chasseur d'orphelins chapardeurs qui y trouvent refuge, un beau rôle pour Ben Kingsley endossant merveilleusement le personnage de Méliès ; tout y est à une exception près : même en s'appelant Scorsese, on n'arrive pas à utiliser la 3D d'une façon innovante que le résultat justifierait...

01/03/2010

.SHERLOCK HOLMES (audio)

La critique audio peut être écoutée .

26/02/2010

.SHERLOCK HOLMES

Affiche-SherlockHolmes.jpg

(film sorti en salles le 03.02.10)


Sherlock Holmes [Robert Downey Jr] | Dr Watson [Jude Law]


NOTATION :N3_FINAL.jpg


Tout commence par une cavalcade à travers Londres ; Sherlock Holmes, son fidèle ami Watson et le détective Lestrade s'activant pour arrêter Lord Blackwood avant que ce dernier ne tue une femme au cours d'une pseudo-rituel de magie noire.

Lord Blackwood arrêté et condamné à la peine de mort, Holmes s'enferme chez lui -enfin, chez le Dr Watson...- et rumine en attendant que son intelligence soit de nouveau mise au service de la Loi.

Mais voilà tout d'abord que Lord Blackwood, du fond de sa cellule, fait mander Sherlock Holmes qui finit par accéder à sa requête et s'entendre dire qu'il n'a pas l'esprit "assez large" et sera bientôt fort surpris de refaire face à Blackwood revenu du royaume des morts.
Le comble étant qu'exécuté et la mort dûment constatée par le Dr Watson, Lord Blackwood revient bel et bien à la vie en ayant laissé un autre locataire dans son cercueil.

Holmes, toujours à l'affût de l'étrange pour remettre les pendules des crédules à l'heure, va bien entendu de plus en plus s'impliquer dans cette enquête bizarre où il se retrouve avec une charmante femme plutôt encombrante dans les pattes et une série de morts qui reprend alors que Lord Blackwood met en pratique son plan de changement de l'ordre établi en Grande-Bretagne, ainsi que des visées pour l'ex-colonie d'outre-atlantique...

Holmes va patiemment assembler toutes les pièces du puzzle pour vaincre définitivement Lord Blackwood, mais le pire sera à venir... dans ce que l'on ne doute pas être un futur deuxième volet.

Tout d'abord un peu circonspect à l'idée de l'adaptation qui pourrait être faite de l'oeuvre de Conan Doyle ; on trouve un Robert Downey Jr qui n'a jamais été mieux choisi que pour ce rôle, rendant parfaitement un Sherlock avec le cerveau toujours en hyper-activité qui nécessite d'alterner périodes d'excitations supplémentaires à base de drogues diverses et variées lorsque les indices s'emboîtent les uns après les autres et périodes de calme où il joue -essaye en tout cas- du violon lorsqu'une début de solution se fait jour.

Même Jude Law, habitué aux rôles de tombeurs de ces dames dans des comédies plus ou moins sirupeuses, se trouve métamorphosé en Dr Watson plus que crédible une fois affublé d'une virile paire de moustaches et d'un chapeau melon tout ce qu'il y a de plus conformes à l'image qu'on s'en fait à la lecture des ouvrages.

Seul regret : même si Holmes pense plus vite qu'il ne peut exprimer ses idées, la manière dont il nous explique -par l'entremise de Watson- les déductions auxquelles il est parvenu d'après tous les éléments trouvés au cours de son enquête et quels liens unissaient forcément le tout ; la façon de présenter ça avec un montage de clip vidéo plus que nerveux virant aux images subliminales énerve un brin.

Pour autant, on sort de cette projection très satisfaits en ne pouvant s'empêcher d'exprimer un "vivement la suite !" gourmand et impatient.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu