Avertir le modérateur

28/05/2012

.MARGIN CALL (audio)

La critique audio peut être écoutée  (durée : 1'53).

18/05/2012

.MARGIN CALL

demi moore,kevin spacey,margin call,margin call audio

(film sorti en salles le 02.05.12)


Sarah Robertson [Demi Moore] | Sam Rogers [Kevin Spacey] | John Tuld [Jeremy Irons] | Jared Cohen [Simon Baker]


NOTATION :demi moore,jeremy irons,kevin spacey,simon baker,margin call,margin call audio


2008 : dans une banque, alors que les "liquidateurs" s'affairent auprès de 80% d'une équipe de gestion des risques qui aura dû prendre la porte à la fin de la journée ; un rescapé reçoit des mains de son supérieur remercié une clé qu'il lui demande de consulter afin de trouver la raison de mouvements bizarres qu'il a identifiés sans avoir eu le temps d'en comprendre la cause.

Alors qu'il aurait pu fêter avec ses collègues la chance d'être dans les 20% "passés entre les gouttes" ; le jeune trader décide après le travail de regarder les documents électroniques confiés par le "licencié" et finit par décrypter la triste réalité que dévoilent les chiffres : des positions bien au-delà des limites de risque imposées par un modèle mathématique et qui, en cas de retournement, causeraient la faillite de la banque.

Branle-bas de combat dans toute la chaîne de direction jusqu'au sommet pour arrêter une stratégie avant la réouverture des marchés le lendemain...

Plus qu'un film à suspens inexistant ici ; voilà, grâce à de bons acteurs, d'assez fins portraits du comportement et des sentiments d'hommes et de femmes confrontés à une question de conscience qu'ils ne pensaient pas avoir à se poser un jour.
Il dépeint également parfaitement le problème de personnes catapultées responsables mais totalement étrangères au monde de la finance, et donc incapables de détecter et surveiller des failles dans lesquelles s'engagent joyeusement des traders rompus aux chiffres et grisés par la perspective d'améliorer leur bonus.

En prime, vous pouvez vous amuser à deviner quelle banque américaine se cache derrière cet organisme qui en une journée décide de brader des lots de MBS (sic) à des contreparties acheteuses pour sauver les meubles tout en contaminant durablement le système bancaire dans son ensemble.

Vous aimeriez bien ne plus entendre parler de crise financière et économique et/ou avez un contentieux avec votre banque ? passez votre chemin.
Pour les autres, allez rejoindre les nombreux spectateurs qui ont déjà été voir ce film instructif.

podcast

09/09/2011

.COMMENT TUER SON BOSS ? (audio)

La critique audio peut être écoutée .

06/09/2011

.COMMENT TUER SON BOSS ?

comment tuer son boss,comment tuer son boss audio

(film sorti en salles le 17.08.11)


Dr Harris [Jennifer Aniston] | Dave Harken [Kevin Spacey] | Nick [Jason Bateman]


NOTATION :jennifer aniston,kevin spacey,colin farrell,jason bateman,comment tuer son boss,comment tuer son boss audio


Ils sont trois copains d'enfance à avoir un job intéressant, mais une chose les empêche de s'épanouir : les vexations que leurs infligent leurs boss respectifs.
Vengeance du patron de Kurt pour le punir des liens "paternels" noués avec le père du premier récemment décédé ; alternance de menaces et de suggestions voilées à Nick pour finalement le priver de la promotion espérée ; chantage au coup de fil à la fiancée de Dale pour en faire son jouet sexuel...

Ce considérant comme victimes d'injustices, ne voulant pas donner à leurs supérieurs la satisfaction d'une démission et à force de ressasser leurs déconvenues au cours d'une soirée un peu trop arrosée ; la phrase finit par être lancée : "et si l'on tuait nos chefs ?".
La proposition aurait pu rester... lettre morte après avoir désaoûlé, mais Dale ne supporte plus le harcèlement toujours plus pressant qu'il subit dès le lendemain.
L'idée remise au goût du jour, il va donc falloir s'organiser et répondre à la première question vitale...  qui effectuerait la basse besogne : eux-mêmes ou bien un tueur à gages -mais alors comment procéder à son.. recrutement ?-

A des motivations pas toujours justifiées ; on suit alors les pérégrinations assez rocambolesques et pas toujours crédibles des trois larrons pour mettre au point leur plan où la garantie que tout se passe comme prévu est tout sauf évidente.

Autant le dire de suite, les vrais héros de ce film sont une Prius et un téléphone portable.
Pour le reste ; si l'on se demande ce que Jamie Foxx vient faire là, on se console avec Kevin Spacey en ordure cynique et surtout avec Jennifer Aniston en surprenante nymphomane dont toute phrase comporte une allusion sexuelle ou une verdeur de langage qui font tant rougir son employé Dale ; permettant ainsi d'oublier un humour de qualité inégale et quelques problèmes de logique dans le scénario qui occultent une timide tentative de critique du système américain -donc mondial- et des délocalisations.

31/03/2010

.LES CHÈVRES DU PENTAGONE (audio)

La critique audio peut être écoutée .

29/03/2010

.LES CHÈVRES DU PENTAGONE

Affiche-LesChevresDuPentagone.jpg

(film sorti en salles le 10.03.10)


Bob [Ewan McGregor] | Lyn [George Clooney] | Bill [Jeff Bridges] | Larry [Kevin Spacey]


NOTATION :n1_final.jpg


Bob Wilton, petit journaliste d'une gazette de l'Arkansas, pond un article après avoir interviewé un doux illuminé prétendant avoir fait partie d'une "nouvelle armée" mise sur pied par la CIA dans le but de faire la guerre par la paix, et d'avoir à cette fin été entraîné par un certain Bill Django en compagnie d'autres braves gars censés avoir des dons variés : traverser les murs, imposer sa volonté à une chèvre (ou un humain...), aiguiser ses sens médiumniques afin de retrouver des personnes kidnappées, on en passe et des meilleures...

Tout en serait resté là si la femme de Bob ne le faisait pas honteusement cocu avec son rédacteur en chef, d'où la décision de Bob -assez futile comme tout mâle se sentant pousser des cornes- de "partir en guerre".
Au sens figuré pour certains mais pour Bob, c'est au sens propre et comme nous sommes en pleine guerre du golfe (la deuxième) ; le voila qui se retrouve à Dubaï, en attente d'un visa pour entrer... en Irak.

Et il finit enfin par croiser le seul homme qui pourra l'y aider, d'autant qu'il apprend par hasard qu'il s'appelle Lyn Cassady et se trouve être de ceux qui ont été mentionnés par son "interviewé" du début. Il va donc s'accrocher à ses basques et vivre de folles aventures avec ce Cassady -dont la pensée est si forte qu'il tue des chèvres ou change la forme des nuages...- qui est au moyen-orient pour une mission secrète bien particulière : retrouver Django, le chef de leur bataillon méchamment écarté suite à des magouilles initiées par Larry Hooper.

Jusqu'à quel point Cassady croit-il ce qu'il raconte, et à quel point Bob "gobe" ce qu'on lui raconte alors qu'il est encore sous le coup de son infortune conjugale ?

Les navets poussent aussi à Hollywood, ce qui est plutôt affligeant lorsque l'on a quatre grosses pointures en tête d'affiche.
Ce film est une succession de pseudo sketches plus ou moins drôles qui auraient pu être sortis tout droit d'un Benny Hill, montés de bric et de broc pour mettre sur pied tant bien que mal une histoire qui pour autant tient aussi mal la route que Cassady roulant en plein désert irakien et au final, les chèvres... c'est nous.

13/06/2008

.LAS VEGAS 21

929782712.jpg(sorti en salles le 04.06.08)

Ben Campbell, 21 ans, a tout pour réussir : il a des notes tellement bonnes qu'il va obtenir son diplôme du MIT sans forcer et il envisage déjà de poursuivre avec des études de médecine à la prestigieuse université d'Harvard.

Seul souci qui risque de ruiner son "plan d'études" : cela coûte 300.000 dollars (?!?) et il n'est pas sûr de décrocher la bourse Robinson qui couvrira les frais, tous les étudiants à ce niveau étant tellement doués que déterminer qui sera l'unique bénéficiaire de la bourse parmi les 76 possibles est un critère tout ce qu'il y a de plus subjectif.

Lorsque son professeur de statistiques lui suggère de rejoindre un groupe de 4 autres étudiants, il ne répond pas immédiatement par l'affirmative. Il faut dire que le professeur Rosa ne lui propose pas un travail de fin d'étude, mais rien de moins que "lessiver" les casinos avec une méthode infaillible de comptage au black-jack tirée de "mathématiques de base" comme il aime à le répéter.

Arrivé à ce point, on s'inquiète d'être trop nul en mathématiques pour y comprendre quelque chose et d'être perdu en ne connaissant pas les règles du black-jack.

Cette impression disparait rapidement et, Ben ayant fini par accepter, voilà la joyeuse bande s'envolant tous les week-ends pour Vegas afin de mettre en pratique leurs "calculs" et empocher des centaines de milliers de dollars ; Ben s'avérant -évidemment- tellement doué malgré son trac de la première fois (ben voyons...)

Bref ça deviendrait assez répétitif s'il n'y avait la jalousie d'un des membres qui manque de tout faire capoter et l'addiction au jeu qui finit par frapper Ben alors qu'il avait juré de ne les aider qu'à concurrence de la somme qu'il devait rassembler pour entrer à Harvard.

La fois de trop où il se fait un peu démolir physiquement par un agent de la sécurité d'un casino -très en colère de perdre un à un ces établissements clients qui lui préfèrent un logiciel de reconnaissance "morphologique" moins onéreux- et moralement par un Micky Rosa furieux qui veut lui donner une leçon (et quelle leçon !).

L'avenir lui semble soudain assez sombre, mais la dernière partie réserve un double retournement de situation (on pouvait toutefois s'attendre au premier) qui lui remet le pied à l'étrier, cette sacrée expérience vécue épatant finalement le jury devant attribuer la prime Robinson...

2h pas vraiment "à suspense" mais néanmoins intéressantes, avec l'habituelle roucoulade amoureuse entre le petit génie timide du début et la "bombe" de l'université ; le tout saupoudré de ce qui devient une habitude sur les affiches récentes pour vendre un film : la mention "tiré d'une histoire vraie".


-----
NOTATION :

1434687663.jpg
 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu